En septembre 2020, Ookla dévoilait une carte interactive pour observer le déploiement de la 5G en Europe. On pouvait constater le retard de la France sur le reste des pays européens. Alors, où en sommes-nous six mois plus tard ? Quels sont les opérateurs qui ont ouvert le plus de sites dans votre région ? L’Arcep vient de mettre à jour ses données pour suivre le déploiement de la 5G en France.

De plus en plus de sites 5G en France « ouverts commercialement »

Les quatre grands opérateurs ont commencé à déployer leur offre 5G. Orange a activé son offre le 18 novembre 2020, tandis que Bouygues Telecom a démarré le 1er décembre. Même si les stratégies diffèrent, nous le verrons dans cet article, l’objectif de chacun des opérateurs est sensiblement le même : proposer une couverture nationale fin 2021, tout en apportant de la capacité pour maintenir une bonne qualité de service dans les zones très denses où la consommation de données est très forte.

Dans le document partagé par l’Arcep, on fait la différence entre les sites « autorisés », de ceux qui sont « techniquement opérationnels » ou encore « ouverts commercialement ». Comme l’explique l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse), seuls les sites « ouverts commercialement » sont des sites qui peuvent fournir un accès ouvert au public. Encore faut-il avoir un smartphone compatible et le forfait mobile adéquat.

Voici le nombre de sites 5G ouverts commercialement en fonction de chaque opérateur : Bouygues Telecom en compte 1 885, la palme revient à Free Mobile avec 6273 sites ouverts, tandis que SFR et Orange sont dans un mouchoir de poche avec respectivement 869 et 953 sites ouverts commercialement sur le territoire français. L’Arcep précise qu’un même site peut être équipé de plusieurs bandes de fréquences pour fournir la technologie 5G.

Les zones françaises dans lesquelles se trouvent des sites ouverts commercialement, en fonction des bandes de fréquences – Arcep

Les opérateurs français n’adoptent pas tous la même stratégie

Il y a actuellement trois types de bande de fréquences : la bande de fréquences basses entre 700 et 800 MHz, la bande de fréquences moyennes, entre 1 800 et 2 100 Mhz et la bande de fréquences hautes, à 3 500 Mhz. On constate que Free Mobile est le seul opérateur à avoir fait le choix de la bande de fréquences basses, tandis que les trois autres opérateurs se sont positionnés sur les bandes de fréquences moyennes et hautes. C’est Orange qui possède le plus de sites ouverts sur la bande de fréquences hautes (un peu plus de 700). C’est évidemment celle qui fournira le meilleur débit, en attendant la banque de 26 Ghz.

Répartition des différentes bandes de fréquences en fonction des opérateurs – Arcep

Au 31 janvier 2021, la plupart des sites ouverts se trouvaient en Île-de-France, du côté de Lyon, sur la Côte d’Azur ou dans les autres grandes métropoles françaises. Les villes de taille moyenne et les campagnes sont pour le moment assez peu desservies. Évidemment, comme le précise l’Arcep, les déploiements sont amenés à évoluer rapidement.