Les deux confinements vécus à quelques mois d’intervalle ont bousculé les habitudes des français. Des transformations observées sur de nombreux secteurs et notamment au niveau du comportement des internautes sur le web. Le marché des applications mobiles a par exemple été bouleversé depuis le début de l’année 2020.

En février 2021, 45% des Français passent plus de 3 heures par jour sur leur smartphone, ce qui représente une augmentation de 36% du temps passé sur les apps mobiles.

Ad4Screen, agence marketing et média 100% mobile, dévoile un livre blanc pour mieux anticiper un potentiel troisième confinement.

Télécharger le livre blanc
 

Au moment du premier confinement en mars 2020, nous avons pu constater une forte baisse des CPM sur Facebook et Google. Aujourd’hui, les indicateurs retrouvent des niveaux proches de ceux d’avant la période de confinement. Certains secteurs ont évidemment été plus impactés que d’autres. C’est par exemple le cas de l’industrie du voyage. Secteur pour lequel le CPM peine à remonter aujourd’hui.

Quelles sont les opportunités marketing “à saisir” si confinement il y a ?

Comme vous pourrez le découvrir dans ce livre blanc, il y a des opportunités à saisir. Ad4Screen montre que les CPM ont continué de baisser au cours du mois de janvier 2021 et que cela risque de continuer au moins pendant les deux prochains mois. C’est le moment d’investir pour les marques. Saisir une opportunité oui, mais pas de n’importe quelle façon…

Comme l’explique Ad4Screen dans son livre blanc, 67% des consommateurs attendent que les marques parlent de leur utilité dans la “nouvelle” vie du quotidien. Ils sont 62% à vouloir lire des messages qui montrent les efforts des marques pour faire face à la situation. Enfin, 59% attendent un ton rassurant. Autre statistique très intéressante : seulement 8% des consommateurs pensent que les marques ne devraient plus faire de publicité pendant le confinement.

Télécharger le livre blanc
 

C’est donc le moment parfait pour ajuster votre communication. Vous devez être rassurant, engageant, et diversifier les formats en fonction des plateformes de communication pour éviter un sentiment de lassitude. C’est également le bon moment pour proposer des offres promotionnelles qui permettront aux ménages de faire face à la baisse du pouvoir d’achat. 82% des Français surveillent leurs dépenses depuis le début de la crise… En résumé : maintenez vos campagnes tout en adaptant votre contenu.