D’après Bloomberg, JD.com s’apprête à introduire en bourse JD Logistics, sa branche dédiée à la livraison qui a grandement bénéficié de la pandémie de Covid-19, à l’instar de tout le secteur de l’eCommerce.

Le commerce en ligne, et les activités qui en découlent, est sans doute l’un des rares domaines qui est sorti renforcé de cette période de crise. Preuve en est, le numéro 1 mondial Amazon a connu une année 2020 historique en termes de chiffre d’affaires. En Chine, les recettes générées par l’eCommerce ont représenté plus de la moitié des ventes du retail, une première mondiale. Logiquement, les géants du secteur en ont bénéficié : Alibaba et JD.com ont par exemple signé un Single Day 2020 d'anthologie avec 583 000 commandes par seconde.

Souhaitant surfer sur la vague, JD.com veut donc introduire JD Logistics à la bourse de Hong Kong, particulièrement en vue en ce moment dans le secteur de la tech. L’IPO pourrait lever près de 5 milliards de dollars et valoriser le groupe à 40 milliards de dollars. « JD.com va cristalliser la valeur de sa branche logistique, dans laquelle elle avait beaucoup investi depuis plus de dix ans. Les fonds levés peuvent aider à l'expansion de JD Logistics sans grever JD.com. À l'avenir, les investisseurs et la direction peuvent se concentrer sur deux activités distinctes, le commerce électronique et la logistique, qui ont des profils de croissance et de rentabilité différents », explique Vey-Sern Ling, analyste de Bloomberg Intelligence.

En effet, JD.com développe et investit grandement dans sa branche de livraison depuis des années avec plus de 800 entrepôts à travers l’Empire du Milieu, une manière de garder la mainmise sur l’intégralité de son activité, de la vente à l’arrivée des colis. Avec la pandémie, les efforts de la firme ont payé avec une IPO qui semble désormais logique. Les revenus de JD Logistics ont ainsi augmenté de 43,2% durant les neuf premiers mois de l’année 2020.

Dernièrement, les introductions en bourse en Asie ont connu de francs succès avec notamment Kuaishou, la grande rivale de TikTok, qui a réalisé la meilleure IPO dans le domaine de la tech depuis Uber.