Sous l'effet de la crise sanitaire, les Français ont passé plus de temps que jamais à surfer sur Internet en 2020. Que ce soit pour se divertir, communiquer, travailler ou même effectuer des achats, la toile s'est présentée comme une ouverture sur le monde quand la vie réelle semblait être mise sur pause. Dans ce contexte "l'année Internet 2020" bat tous les records, nous révèle un rapport de Médiametrie.

Les Français plus connectés que jamais à Internet

En 2020, les Français auraient passé en moyenne 2h15 par jour à surfer sur Internet (dont les 2/3 sur smartphone), ce qui représente une hausse de 15% par rapport à 2019. Si cette progression concerne l'ensemble de la population, elle se fait d'autant plus ressentir sur la tranche des jeunes de 15 à 24 ans qui, eux, ont passé 24% de temps de plus sur le web que l'année précédente. Ils auraient ainsi consacré en moyenne 4h23 par jour à leurs activités numériques.

En fin 2020, Médiametrie note également que 92% de foyers français étaient connectés à Internet. Mensuellement, cela se traduit par un total de 53 millions d'internautes. Si ce chiffre est impressionnant, il révèle parallèlement une autre réalité qu'il est important de souligner : 10 millions de personnes n'ont toujours pas accès à Internet. La fracture numérique est encore bel et bien présente, et d'autant plus alarmante qu'Internet est devenu un outil indispensable en temps de crise sanitaire, aussi bien pour se divertir, que maintenir un lien social avec ses proches, travailler, étudier, ou même effectuer ses achats en toute sécurité.

La vie numérique a pris le relai sur la vie réelle

Justement, Médiametrie révèle que "80,5% des 15-24 ans se sont connectés aux sites et apps de formation/éducation pendant le premier confinement et près de la moitié des CSP+ ont utilisé des services de messagerie professionnelle et de visioconférence pour télétravailler". Des chiffres qui appuient ce que nous soulignions déjà précédemment : Internet n'est plus seulement un lieu de divertissement, mais bel et bien un outil qui accompagne les Français dans des aspects indispensables et incontournables de leur quotidien.

De la même façon, avec la fermeture des restaurants, les internautes ont considérablement fait appel aux services de livraison de repas à domicile, ainsi qu'aux services de drive. L'audience de ces services aurait doublé entre octobre 2019 et 2020, pour passer de 7 millions de visiteurs uniques, à 13,6 millions en seulement 6 mois. Le constat est le même pour les services médicaux en ligne, qui enregistrent une hausse de leur audience de 26% en un an.

Côté divertissement, Internet s'est également révélé salvateur en 2020 : 36,2 millions d'internautes se seraient rendus chaque mois sur les sites et les applications TV/Audio, quand ils auraient été 27,9 millions à se rendre sur des plateformes de SVOD et 45,9 millions sur des plateformes d’AVoD.

Enfin, 8 Français sur 10 auraient consulté mensuellement des services de messageries et réseaux sociaux pour continuer de maintenir un lien avec leurs proches. Les jeunes dominent cette pratique, puisqu'ils y auraient consacré 2h12 chaque jour en moyenne, contre 45 minutes pour le reste de la population française.