Le jumeau chinois de TikTok prend de plus en plus d’ampleur. Selon un récent rapport de TechCrunch, le réseau social chinois pourrait même commencer à faire de l’ombre au géant Baidu. Douyin n’est plus ce petit réseau social sur lequel on vient juste consulter des vidéos pour s’amuser. Non, aujourd’hui les chinois naviguent sur cette plateforme pour prendre leur dose quotidienne d’informations, comme sur Baidu…

Douyin s’attaque au domaine de la recherche

Le constat est le même sur TikTok : l’usage du réseau social évolue. Douyin et TikTok ne sont plus simplement des réseaux sociaux réservés aux jeunes sur lesquels on poste des vidéos de danse. Non, sur TikTok on retrouve des communautés de médecins, de créateurs de contenus, d’activistes et c’est la même chose en Chine sur Douyin. Sur les applications chinoises Douyin et Kuaishou, les internautes viennent apprendre à cuisiner, ils pratiquent l’anglais, cherchent du travail… Bref, ils se servent de cette plateforme comme d’un véritable moteur de recherche.

Le format des courtes vidéos a donc réussi à séduire de nombreux adeptes. Comme l’explique TechCrunch « bien que les gens soient de plus en plus habitués à être nourris par des vidéos recommandées par les algorithmes, de nombreux utilisateurs ont encore l’envie et le besoin de faire des recherches actives. Douyin a compris cela et a intégré une fonction de recherche dès la mi-2018. Deux ans plus tard, cette fonction permet aux 550 millions d’utilisateurs actifs chaque mois de trouver toutes les informations qu’ils recherchent ».

ByteDance peut faire de l’ombre à Baidu

Cette fonctionnalité est tellement efficace qu’elle pourrait même faire de l’ombre à Baidu. En effet, le domaine des moteurs de recherche a longtemps été dominé par Baidu en Chine. En décembre 2020, Baidu comptabilisait 544 millions d’utilisateurs actifs par mois… on peut donc dire sans risque de se tromper qu’il y a autant de personnes qui font des recherches sur Douyin que sur Baidu. C’est une tendance claire qui se dessine et qui inquiète certainement le Google chinois.

Le patron de Douyin ne s’en cache pas : « j’espère que cette app pourra devenir l’encyclopédie vidéo de la civilisation humaine. La recherche vidéo est donc l’index du livre, la porte d’entrée pour trouver des réponses et récolter de nouvelles connaissances ». Voilà qui est dit ! Cette tendance pousse Douyin à aller encore plus loin : l’entreprise recrute actuellement des ingénieurs en R&D ainsi que pour développer les différents produits.

Le passage de ByteDance du divertissement à la recherche, un domaine déjà bien quadrillé par des géants du web, est une étape intrigante mais plutôt naturelle finalement. La société a fait ses preuves avec des algorithmes très bien pensés et efficaces sur TikTok et Douyin. Petit à petit, ByteDance continue la construction de son empire…