C’est officiel : nos voisins allemands disposeront d’une carte d’identité numérique dès l’automne 2021. Attendue depuis plusieurs années, cette mesure vise à digitaliser une administration vieillissante outre-Rhin, rapporte l’agence Associated Press.

Carte d’identité numérique

D’une manière similaire aux citoyens français, les Allemands doivent présenter leur pièce d’identité dans de nombreuses situations, comme lorsqu’ils font une demande d’allocation, ouvrent un compte en banque ou déclarent un véhicule. Pour ce faire, il faut dans quasiment la totalité des cas présenter sa carte d’identité physique, ce qui peut être très contraignant.

Ce mercredi 10 février toutefois, le ministère de l’Intérieur a annoncé qu’il serait bientôt possible d’utiliser une carte d’identité stockée dans leur smartphone en plus d’un code PIN. En plus de permettre aux Allemands d’effectuer de nombreuses démarches en ligne, le document digital devrait également servir dans les aéroports par exemple.

Mise à disposition des données des autorités au grand public

En plus de cela, le gouvernement fédéral a présenté un nouveau texte de loi obligeant les autorités à mettre leurs données à disposition du grand public. Il s’agit de la deuxième mesure décidée par le pays allant dans ce sens, une première existe depuis 2017 mais elle concerne uniquement les ministères et ce qui est appelé « l’administration directe ». Désormais, les sociétés, les fondations et les institutions du droit public doivent mettre leurs données à disposition du public de manière lisible, explique EURACTIV.

Cette loi met en œuvre une directive de Bruxelles de 2019. Pensée notamment pour promouvoir la « culture de partage volontaire et responsable des données », elle devrait permettre de booster l’innovation et la recherche grâce aux très nombreuses données rendues accessibles au public. « Avec la deuxième loi sur les données ouvertes, nous voulons donner une impulsion à l’économie des données en Allemagne […]. Nous tirons maintenant parti du potentiel supplémentaire des données du secteur public. Ce faisant, nous améliorons la base de l’innovation et nous encourageons la création d’une scène florissante pour la prospérité de demain », a ainsi déclaré le député Hansjörg Durz, vice-président de la commission numérique.

Et en France ?

Au sein de l’Hexagone, le gouvernement ambitionne de déployer progressivement une carte nationale d’identité numérique dès la mi-mai 2021. Comme en Allemagne, elle devrait notamment permettre de se connecter aux sites de l’administration plus simplement, facilitant les démarches à effectuer en ligne. Pour rappel, l’instauration d’une carte d’identité numérique est une directive européenne : d’autres pays, à l’image des Pays-Bas, sont d’ores et déjà dotés d’un tel système.