Facebook recommence. D’après le New York Times, la firme de Mark Zuckerberg travaille actuellement au développement d’une copie du réseau social Clubhouse alors que celui-ci n’est disponible qu’en bêta pour le moment.

La nouvelle n’est pas vraiment étonnante, puisque Zuckerberg lui-même a fait un tour sur le réseau social récemment pour y discuter du futur des réalités virtuelle et augmentée. N’étant pour le moment accessible que par invitation, Clubhouse n’est pas encore sortie officiellement que l’application fait un véritable carton. Ses utilisateurs peuvent y rejoindre des salons sur des sujets divers et variés et le format est innovant puisque tout se fait au son de la voix : pas de texte, ni de vidéo. De nombreuses célébrités comme Drake et Jared Leto ont été entendues sur Clubhouse, et c’est également le cas d’Elon Musk. Durant une interview sur la plateforme, le milliardaire a d’ailleurs assuré que Neuralink avait implanté un singe.

En constatant la popularité du format, des dirigeants de Facebook auraient ainsi demandé à leurs employés de créer une plateforme similaire. Pour l’heure, le projet n’en est qu’au « premier stade de développement », note le New York Times. « Nous connectons les gens grâce aux technologies audio et vidéo depuis de nombreuses années et nous explorons sans cesse de nouvelles façons d'améliorer cette expérience pour les gens », a déclaré une porte-parole de Facebook interrogée par le média.

Cette nouvelle a comme un air de déjà-vu. Il faut dire que Facebook semble avoir l’habitude de s’inspirer de ses concurrents pour ses propres produits : les stories de Snapchat, Reels pour concurrencer TikTok et même Messenger Rooms, plateforme faisant grandement penser à Zoom. D’ailleurs, l’entreprise fait face à des poursuites judiciaires pour abus de position dominante à cause de ce comportement. Facebook a en effet racheté Instagram et WhatsApp, en 2012 et 2014 respectivement, et est désormais accusé d’avoir fait cela pour écraser la concurrence. De même, l’acquisition d’Oculus s’est produite en 2014, alors que la réalité virtuelle connaissait un fort gain de popularité.

Dans le cas de Clubhouse, Facebook n’est pas le seul géant de la Silicon Valley sur le coup, puisque Twitter a racheté l’application Breaker dans le but de développer Spaces, une plateforme où les utilisateurs pourront communiquer vocalement.