Dans un article publié par le Financial Times, TikTok présente de nouvelles fonctionnalités de monétisation venant concurrencer des plateformes comme Pinterest ou Instagram dans le commerce en ligne afin de séduire marques et créateurs.

Bien que toujours confrontée à l’incertitude liée à la répression de l’administration américaine contre les entreprises technologiques chinoises, la plateforme de partage de vidéos continue son expansion via la présentation de nouvelles fonctionnalités à destination des marques. La stratégie est double pour l’entreprise : profiter du boom des ventes en ligne lié aux mesures de restrictions sanitaires, et éviter une fuite de ses meilleurs créateurs qui pourraient, à terme, vouloir se concentrer sur d’autres plateformes faute d’outils de monétisation suffisants sur TikTok.

Le réseau social a donc récemment informé les annonceurs de trois nouvelles fonctionnalités bientôt disponibles sur le sol américain. La première concerne l’affiliation : les utilisateurs les plus populaires pourront partager à leurs fans des liens vers des produits qu’ils pourront acheter moyennant une commission. Cette première a été un élément clé dans la monétisation de la version chinoise de TikTok, appelée Douyin, qui génère désormais la majorité de ses revenus grâce au commerce in-app. Un outil ‘catalogue’ permettra aux marques de présenter leurs produits sous forme de vitrine. Enfin et plus étonnant, une fonctionnalité "livestreaming" sera proposée. Il s’agit d’une version mobile du télé-achat où les utilisateurs peuvent acheter des marchandises en quelques clics après les avoir vues en direct.

Ce n’est pas la première fois que TikTok tente une percée dans l’e-commerce et la présentation de ces nouveaux outils n’est que la suite logique pour l’entreprise. Fin 2020, le réseau social avait déjà tenté une expérience de vente en direct avec Walmart et mis en place un partenariat avec Shopify. La plateforme suit ainsi les traces de Pinterest ou Instagram qui ont profité de la pandémie pour booster leurs revenus publicitaires. Malgré la croissance continue de l'application, l'année dernière a été extrêmement perturbante pour TikTok avec son interdiction en Inde ou ses problèmes avec l’administration Trump. Ces défis supplémentaires ont probablement ralenti le développement de ces nouvelles options de monétisation, mais la plateforme va maintenant devoir accélérer si elle ne veut pas connaître le même destin que feu Vine.