Ce mardi 9 février, OVH a annoncé par le biais d’un communiqué de presse son alliance avec Orange Business Services pour travailler sur une offre cloud multi-fournisseurs. Ce partenariat intervient quelques jours seulement après l’annonce de l’alliance avec Atos afin de proposer un cloud de confiance 100% européen. Avec Orange, OVH pourra donc assurer à ses clients des services de conseil, d’intégration, et d’infogérance cloud sur ses propres environnements OVHcloud.

Un partenariat qui a pour objet les projets de migration et de transformation vers OVHcloud

Selon OVH, d’ici 2022, au moins 90% des entreprises dans le monde s'appuieront sur plusieurs services de cloud publics et privés afin de répondre à leurs besoins en termes d’infrastructures. Jusqu’alors pourtant, le choix qui était fait était celui de l’opérateur de cloud unique, pour préparer ces évolutions il convient donc d’adapter les pratiques et les services proposés en tant qu’hébergeur. C’est à cela que va répondre le partenariat conclu entre les deux structures. Comme le précise OVH, “les entreprises ayant choisi une infrastructure OVHcloud, peuvent dès lors bénéficier d’une gamme de services d’infogérance opérés et managés par Orange Business Services”.

Cela vise également à laisser aux clients le choix de leur stratégie cloud, tout en ayant à disposition des infrastructures et des services managés évolutifs et performants, exploités et gérés par des acteurs français, experts dans le domaine. Du côté d’Orange Business Services, ce partenariat va permettre de renforcer “ses propres solutions d’infrastructure ainsi que l’offre de services pour accompagner les entreprises”.

OVH et Orange souhaitent renforcer l’offre de services à l’échelle européenne

Dans le communiqué de presse, les deux entreprises précisent également vouloir s’investir afin de mettre en avant la souveraineté numérique, à l’échelle française mais aussi européenne. Cela s’inscrit alors dans le cadre du projet Gaia-X, un projet de cloud européen dont les deux acteurs sont membres. Selon eux, cela “permettra de développer de nouvelles capacités au profit des acteurs économiques européens, favorisant l’intéropérabilité, la portabilité, la réversibilité et la souveraineté des données et applications de ces derniers”.

Cedric Parent, directeur général adjoint des activités cloud d’Orange Business Services précise par ailleurs que cette alliance s’inscrit dans une volonté “d’innover et travailler en complémentarité pour répondre aux besoins spécifiques des entreprises et institutions européennes, dans le respect des valeurs européennes de liberté de choix, de transparence”.