Avec 345 millions d'utilisateurs actifs par mois et plus de 150 millions d'abonnés à son forfait premium, Spotify affiche une forme olympique en ce début d'année 2021. Le géant du streaming audio vient de publier son rapport trimestriel dans lequel on peut constater que le nombre d'utilisateurs actifs mensuels a augmenté de 24% par rapport à 2019.

Le nombre d'abonnés et d'utilisateurs continue d'augmenter

Spotify passe la barre symbolique des 150 millions d'abonnés. De très bons chiffres en apparence, sur lesquels nous avons décidé de nous arrêter plus en plus détail. On s'aperçoit que le revenu moyen par utilisateur a diminué de 8% par rapport à l'année dernière. Il est aujourd'hui de 4,26 euros. Cela s'explique, selon le géant suédois, par des prix bas pratiqués sur des nouveaux marchés comme la Russie et l'Inde. Parallèlement, les recettes publicitaires ont augmenté, elles représentent aujourd'hui 13% des recettes, alors qu'elles n'en représentaient que 10% en 2019.

Dans la même catégorie

Parallèlement, on constate que Spotify continue de perdre de l'argent : 125 millions d'euros, mais c'est tout de même beaucoup moins que les 209 millions d'euros de l'année précédente. Le géant du streaming audio continue d'investir énormément dans sa croissance. Spotify continue notamment à faire de gros investissements dans le domaine du podcast. On pense évidemment au récent rachat de Megaphone, un publicitaire du podcast, pour 235 millions d'euros. Ou à l'acquisition du groupe The Ringer pour étoffer son offre de podcasts.

Le podcast finira-t-il par être rentable ?

Au cours du dernier trimestre de l'année 2020, Spotify a annoncé la création de plusieurs campagnes de podcasts avec des invités de renom dans l'espoir de séduire de nouveaux abonnés. Le Prince Harry et Meghan Markle auront par exemple leur podcast sur Spotify, comme la famille Obama. La plateforme de streaming constate une augmentation de la consommation de podcasts de près de 100% par rapport à la même période l'année dernière. Selon le rapport, 25% des utilisateurs de Spotify ont écouté des podcasts pendant ce quatrième trimestre de 2020.

Certains analystes estiment pourtant que l'investissement dans les podcasts n'est pour le moment pas rentable. Le cabinet d’analystes Citi estime que : "notre crainte est que si les podcasts ne permettent pas à Spotify de s’affranchir de la dépendance aux labels de musique, Wall Street pourrait réévaluer la valeur sous-jacente de l’entreprise. Et, cela serait mauvais pour le multiple et la valeur des capitaux propres de Spotify". Il ne serait pas surprenant de voir débarquer dans les prochaines semaines, un forfait avec abonnement spécialement pensé pour les podcasts.