En Belgique, le port d’Anvers, situé sur l’estuaire de l’Escaut et donnant sur la mer du Nord, a récemment installé des bornes d’amarrage intelligentes pour renforcer la sécurité de ses murs. Avec l’aide de Zensor, une entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies, le port d’Anvers a mis en place ses cinq premiers Bollard Monitors.

Des bornes intelligentes pour plus de sécurité

Les bornes d’amarrage sont soumises à une pression très forte. Lorsque les grands navires maritimes s’y attachent, leurs cordages exercent une force de traction considérable sur les poteaux et les bornes d’amarrage. Comme l’explique le port d’Anvers dans son communiqué de presse : « si une borne de ce type venait à se détacher, il existe un risque que le navire parte à la dérive ou qu’il y ait des blessés ». C’est justement pour limiter ce risque que des capteurs numériques ont été installés sur les bornes.

Le Bollard Monitor, une technologie développée par l’entreprise bruxelloise Zensor a séduit l’équipe du port d’Anvers. Cette technologie permet de mesurer la tension et ses variations sur les bornes d’amarrage. Très régulièrement, environ toutes les quinze minutes, des informations sont envoyées au centre de contrôle pour permettre aux techniciens de sécuriser les bornes d’amarrage. Ce capteur joue un rôle préventif. Il existe de nombreuses innovations dans le domaine portuaire. On pense notamment à SafeCube, une solution de tracking international des conteneurs.

Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la digitalisation du port belge

Tom Cornelissen, directeur commercial de Zensor, explique que : « au lieu de procéder à des inspections sur place, les capteurs indiquent automatiquement et immédiatement lorsque les connexions des bornes sont surchargées. Les services techniques du port d’Anvers peuvent consulter en direct le chargement réel des bornes via la plate-forme en ligne Zensor. Le système envoie une alarme lorsqu’un boulon se détache. Non seulement cela est beaucoup plus efficace pour la maintenance, mais cela renforce également la sécurité ».

Grâce à un traitement intelligent des données, Zensor permet au port d’Anvers de mieux comprendre la tension exercée sur les bornes et potentiellement de l’optimiser. Le directeur de l’innovation du port d’Anvers, Erwin Verstraelen, précise que : « ce projet s’inscrit dans le cadre de la digitalisation du port. Nous voulons mesurer l’influence des grandes forces de traction, ce qui permettra de planifier plus efficacement la maintenance. Un bel exemple de la manière dont nous utilisons l’innovation et les partenariats pour accroître la sécurité dans notre port ». Le port prévoit d’installer d’autres Bollard Monitors dans les prochaines semaines.