Suite à des tweets d’Elon Musk qui ont provoqué l’explosion du cours de bourse de plusieurs compagnies, deux petits malins se sont amusés à créer le site web Elon Stocks, permettant d’être notifié à chaque tweet de ce dernier faisant mention d’une action. Le timing n’est peut-être pas idéal puisque Elon Musk à annoncé hier son intention de se retirer quelque temps de Twitter. Mais l’idée n’est pas si bête pour ceux qui ont envie de se faire un peu d’argent dès que ce dernier réapparaîtra…

En effet, la semaine dernière à été salvatrice pour pas mal de petits investisseurs suite à la montée en flèche de plusieurs actions grâce à ses tweets. Il a d’abord commencé la semaine en participant à l’envolée du cours de l’action Gamestop en tweetant un lien vers le fil de discussion WallStreetBets Reddit. Quelques heures après c’est l’action Etsy qui a augmenté de 9% suite à un tweet disant qu’il aimait la plateforme. Deux jours après ce sont les actions de CD Project (créateurs du jeu Cyberpunk 2077) qui ont augmenté de 12% après un tweet déclarant qu’un nouveau modèle de voiture Tesla Model S Plaid permettrait aux passagers de jouer au jeu. Et le lendemain c’est la valeur du Bitcoin qui a bondi de 20 % pour 38 566 dollars après qu’il ait changé sa bio personnelle sur Twitter en #bitcoin.

Les deux créateurs de ‘The Bad Unicorn’ ont donc lancé le site Web ‘Elon Stocks’ afin d’être notifié à chaque fois qu’Elon Musk mentionnera une action sur Twitter. Le site déclare : « C’est comme un délit d’initié, mais légal ». Le service est proposé au prix de 1 $US par semaine, les trois premières notifications étant gratuites, les personnes intéressées peuvent se rendre sur le site Elon Stocks pour s’inscrire. Il faudra néanmoins avoir un numéro américain ou canadien afin de pouvoir profiter du service…

Ce n’est pas la première fois que the Bad Unicorn crée un site autour d’Elon Musk. Ils avaient déjà conçu le site ‘Musc sur Mars’ permettant de parier 1$ sur la date de son arrivée sur Mars. Les deux créateurs du site ont décidé de lancer une nouvelle « mauvaise idée » toutes les deux semaines afin de faire un peu sourire en ces temps un peu moroses. Et pourquoi pas s’enrichir un peu au passage…