Dans un billet de blog publié le 1er février 2021, Google a introduit une nouvelle fonctionnalité qui va étoffer les résultats de recherche sur Search. Les utilisateurs vont ainsi pouvoir connaître les origines des sites qui y apparaissent.

JK Kearns, chef de produit de Google Search, explique la démarche de la firme de Mountain View :

« Lorsque vous recherchez des informations sur Google, vous tombez probablement souvent sur des résultats provenant de sources que vous connaissez bien : sites web de grands détaillants, sites d'information nationaux et autres. Mais il y a aussi une tonne d'informations et de services intéressants sur des sites que vous n'avez peut-être jamais rencontrés auparavant. Vous pouvez toujours utiliser Google pour effectuer des recherches supplémentaires sur ces sites, mais nous travaillons à la mise au point d'une nouvelle méthode qui vous permettra de trouver des informations utiles sans avoir à effectuer de nouvelles recherches ».

Pour faciliter la tâche des utilisateurs, il suffira désormais de cliquer sur les trois points s’affichant en haut à droite de chaque résultat de recherche. Ils y trouveront des indications sur le site en question et sur la manière dont il obtient des informations, avec notamment une petite description issue de Wikipédia. « Ces descriptions fourniront les informations vérifiées et les plus récentes disponibles sur Wikipédia concernant le site », explique la firme de Mountain View.

Si un site ne dispose pas de description Wikipédia, d’autres informations seront disponibles et indiquées par Google, comme la date à laquelle le moteur de recherche l’a indexé pour la première fois. Bien que la firme ne soit pas explicite à ce sujet dans son communiqué, il est évident que cette nouvelle fonctionnalité a également été pensée pour lutter contre le fléau grandissant des fake news. « S'il s'agit d'un site dont vous n'avez jamais entendu parler auparavant, ces informations supplémentaires peuvent vous donner un contexte ou une tranquillité d'esprit, surtout si vous cherchez quelque chose d'important, comme des informations sur la santé ou les finances », écrit-elle.

L’outil va également rendre la distinction entre résultats de recherche organiques et publicités, en plus d’indiquer si le site utilise le protocole HTTPS, garantissant une navigation plus sécurisée. « Nous allons commencer à déployer cette fonctionnalité aujourd'hui en anglais aux États-Unis sur desktop, sur mobile et sur l’application Google sur Android », affirme Google, on ignore encore quand elle arrivera en France. Par ailleurs, la firme a récemment remodelé le visuel de son moteur de recherche sur mobile avec pour objectif de rendre l’expérience plus agréable et fluide.