14,5% de hausse pour l’action Kia Motor en ce début de semaine. Pourquoi ? Parce qu’un média coréen a indiqué qu’Apple chercherait à investir quelques 3,6 milliards de dollars auprès du constructeur automobile. Cette rumeur intervient alors qu’Apple travaille en secret, mais de plus en plus activement sur son projet de véhicule électrique Apple Car. Récemment, le géant de Cupertino avait aussi approché Hyundai. Un rapprochement que le constructeur avait confirmé, évoquant simplement des « pourparlers préliminaires », et qui avait aussi eu pour conséquence de faire rapidement grimper le cours de son action. Contactés par Bloomberg, Kia et Apple n’ont pas souhaité faire de commentaires sur cet éventuel investissement.

Vers une production américaine pour l’Apple Car ?

Quoi qu’il en soit, DongA Ilbo rapporte, sans citer ses sources, qu’Apple souhaiterait investir dans Kia pour permettre à sa voiture électrique d’être fabriquée directement aux États-Unis, dans l’usine que Kia détient en Georgie (dans le sud-est du pays). En l’occurrence, le média coréen va même plus loin en indiquant que les deux groupes pourraient signer un accord le 17 février prochain. Le début de production des Apple Car, lui, débuterait à l’horizon 2024. Toujours selon DongA Ilbo, Apple prévoirait dans un premier temps de produire 100 000 véhicules par an.

Si le projet d’Apple suit son cours, la firme pourrait à moyen terme s’inviter sur le marché des véhicules verts pour faire concurrence à Tesla, notamment. On imagine par ailleurs que la firme inclurait ses voitures électriques à son écosystème logiciel. Un écosystème qui fait actuellement tout l’intérêt des produits d’Apple, essentiellement centré sur l’informatique, la téléphonie mobile et les wearables. Reste que pour produire des véhicules de son cru, Apple a tout intérêt à tisser des partenariats étroits qui lui permettront de faire fabriquer ses voitures sur les chaînes d’assemblages de constructeurs automobiles déjà établis. Construire sa propre usine lui couterait nettement plus cher et lui demanderait aussi et surtout beaucoup plus de temps.