Il y a quelques jours seulement, Facebook faisait part de son envie de poursuivre Apple pour ses pratiques anticoncurrentielles. L’entreprise de Mark Zuckerberg n’apprécie pas vraiment le nouvel outil présenté par Apple, l’App Tracking Transparency. Cet outil attendu en cours d’année doit permettre aux propriétaires d’iPhone de décider s’ils souhaitent et acceptent, ou non, de partager leurs données aux différentes applications, ainsi qu’aux différents sites web. Facebook semble déjà prêt à contrer cela en incitant les utilisateurs à autoriser les publicités ciblées…

Facebook prévoit d’informer les utilisateurs sur le traitement de leurs données

Les prévisions d’Apple en matière de confidentialité vont compliquer l'usage des publicités ciblées appréciées par certains sites ou encore certaines applications. C’est notamment le cas de Facebook. L’entreprise de médias sociaux prévoit de contrer l’App Tracking Transparency en montrant aux utilisateurs un écran avec des informations à propos des publicités ciblées. Suite à cela, l’écran affichera une demande de permission d’utiliser les données collectées à partir de sites web et d’applications tiers, en détaillant cette fois comment les données des utilisateurs sont utilisées. Ce dernier écran de demande de permission sera lié à l’App Tracking Transparency.

L'annonce de Facebook à ses utilisateurs pour accepter le tracking.

L'annonce de Facebook à ses utilisateurs pour les encourager à accepter le tracking et contrer les mesures d'Apple. Image : Facebook.

Facebook a annoncé débuter un test auprès d’une poignée d’utilisateurs avant de déployer ses véritables invitations lorsqu’Apple aura lancé son outil. L’entreprise américaine a également précisé au Wall Street Journal que “les gens méritent de connaître le contexte supplémentaire autour de l’utilisation de leurs données, et Apple a indiqué que cette éducation était autorisée”.

La nouvelle règle de confidentialité d’Apple “nuira aux petites entreprises”

Alors que de nombreux éditeurs de sites web et d’applications devront revoir leurs pratiques, Facebook a indiqué que le nouvel outil d’Apple finira par porter préjudice aux petites entreprises. Le travail serait plus important pour ces dernières qui devront à chaque fois obtenir les autorisations des utilisateurs pour pouvoir user de publicités ciblées. Quant à Facebook, l’entreprise pense également que le nouvel outil d’Apple aura une incidence sur ses performances publicitaires.

Il faut dire que Facebook utilise très largement la publicité ciblée sur ses différentes propriétés. Que cela soit sur Facebook, avec Marketplace, ou encore Instagram et WhatsApp, les publicités ciblées lui rapportent beaucoup. Au dernier trimestre, les revenus liés à Marketplace ont notamment atteint 885 milliards de dollars.
En résumé, les enjeux sont importants pour Facebook, dont le modèle économique repose majoritairement sur la publicité ciblée. Le géant risque de se voir refuser un bon nombre d’autorisations de ciblage des utilisateurs, ce qui pourrait donc largement impacter ses revenus. Mais pour connaître la finalité de toute cette affaire, il faudra maintenant attendre la mise en place de l’App Tracking Transparency d’Apple, ce dernier semble bien décidé à ne pas faire de cadeau à l'entreprise de Mark Zuckerberg.