C'est dans une grande discrétion qu'Apple a lancé son extension "Mots de passe iCloud" sur Google Chrome. Comme son nom l'indique, celle-ci permet aux utilisateurs de retrouver leurs mots de passe enregistrés dans le trousseau d'iCloud, directement sous Windows 10. Une extension qui s'avérera particulièrement pratique pour les usagers qui naviguent entre l'écosystème d'Apple et celui de Microsoft.

L'extension "Mots de passe iCloud" d'ores et déjà disponible

Si le gestionnaire de mot de passe qui vient avec iCloud fonctionne à la perfection dans l'écosystème Apple, on ne peut pas en dire autant lorsqu'il est question de l'utiliser avec des navigateurs tiers, et notamment sur Chrome. C'est pour palier ce problème que la firme de Cupertino a lancé une extension dédiée, baptisée "Mots de passe iCloud".

D'ores et déjà disponible sur le Chrome Web Store, celle-ci s'adresse aux utilisateurs de Windows et "permet d’utiliser les mêmes mots de passe robustes de Safari que vous créez sur votre iPhone, iPad ou Mac lorsque vous visitez des sites web dans Chrome sur votre PC Windows", explique Apple. Un cheminement à deux sens, puisque cette extension permet également d'enregistrer les nouveaux mots de passe créés sur Chrome dans le trousseau iCloud, afin que ces derniers soient disponibles sur les appareils de la marque à la pomme.

Attention toutefois : pour que cette extension soit fonctionnelle, il faudra que votre application iCloud sur Windows soit à jour en version 12.0.

Apple ouvre les portes de son écosystème

Pour Apple, le lancement de cette extension marque une (légère) ouverte de ses produits à l'écosystème Microsoft. Si ce fait est assez rare pour être souligné, il n'est néanmoins pas un cas isolé puisque, depuis le mois de novembre 2020, il est notamment possible de regarder le catalogue d'Apple TV+ directement depuis une Xbox (Xbox One, Series X et Series S).

En 2019, Apple a également publié des offres d'emploi laissant entre qu'elle était en train de mettre au point de nouvelles applications média pour Windows, et peut-être même de porter ses applications Apple Music et Podcasts sur le Microsoft Store. Autant d'indices prouvant que la firme de Cupertino cherche à s'ouvrir davantage au monde qui l'entoure ? À cette question, nous répondre qu'il vaut mieux ne pas crier victoire trop rapidement.