Comme le rapporte CBNC, la maison-mère du réseau social Snapchat, Snap, a racheté l’entreprise britannique spécialisée en intelligence artificielle Ariel AI.

Contactée par le média américain, la firme a en effet confirmé la nouvelle, sans pour autant dévoiler le montant de l’acquisition. Ariel AI va aider Snap à se développer encore plus dans le secteur de la réalité augmentée, domaine que l’entreprise affectionne particulièrement et sur lequel elle mise beaucoup. Preuve en est, elle a annoncé la création d’un fonds de 3,5 millions de dollars dédié à cette technologie en décembre dernier, et y avait consacré une partie importante de sa conférence Snap Partner Summit 2020. Ainsi, les 12 ingénieurs de chez Ariel AI auront la tâche de rendre la caméra de Snapchat plus « intelligente ».

Basée à Londres et fondée en 2018 par des anciens de chez Google et Facebook, Ariel AI a levé 1,1 million de dollars de fonds d’investissement peu de temps avant son rachat par Snap, qui a eu lieu en décembre 2020. Elle se concentre principalement sur une branche de l’intelligence artificielle baptisée vision par ordinateur. Cette dernière est justement utilisée pour la réalité augmentée, qui consiste à superposer des éléments virtuels dans le monde réel. La technologie développée par la start-up peut par exemple rendre un modèle 3D d'une personne en temps réel, celui-ci pouvant ensuite être utilisé pour des essais de vêtements virtuels ou des jeux immersifs. Sur son site Internet, la firme écrit : « La prochaine génération d'expériences de consommation sur les appareils mobiles sera alimentée par la perception et la reconstruction humaine 3D en temps réel et au pixel près ».

Selon Nathan Benaich, investisseur en IA, Snap a décidé de mettre la main sur Ariel AI pour « se concentrer sur la construction de maillages 3D sur mobile d'une manière rapide et efficace avec un cas d'utilisation en réalité augmentée ». Pour rappel, Snapchat a récemment lancé la fonctionnalité Local Lenses, qui permet aux utilisateurs de peindre virtuellement les murs d’une rue via l’application, et elle ne compte pas s’arrêter là dans le domaine de la réalité augmentée.

Par ailleurs, cette nouvelle acquisition intervient peu de temps après le rachat de StreetCred, plateforme spécialisée en données de localisation. Avec des résultats plus que prometteurs au troisième trimestre 2020, tout laisse à penser que la santé financière de Snap est au feu vert, d’où son investissement dans des start-ups qui vont accélérer son développement. Il faudra désormais voir comment ces acquisitions se traduisent dans les technologies du réseau social.