Le 20 janvier 2021, Jack Ma a pris la parole dans une vidéo en direct adressée aux enseignants chinois qui travaillent en milieu rural. Il s’agit de la première apparition médiatique du fondateur d’Alibaba depuis le 24 octobre 2020. Cette absence avait jusqu’ici alimenté bon nombre de rumeurs.

Les derniers mois, et plus particulièrement la fin d’année 2020 ont été marqués par une forte remise en question du pouvoir des géants du numérique chinois, et notamment d’Ant Group. Ancienne filiale d’Alibaba, il s’agit d’une des plus importantes sociétés financières du monde qui gère par ailleurs le service Alipay. Souhaitant mieux réguler le secteur financier, le pays avait bloqué l’entrée en bourse d’Ant Group, qui était annoncée comme spectaculaire.

Dans la même catégorie

Plus tôt, Jack Ma avait prononcé un discours, le 24 octobre 2020, accusant le régulateur chinois d’étouffer l’innovation et le comparant à « un club de vieux ». Des paroles qui ne sont visiblement pas passées puisqu’officieusement, on leur attribue conséquemment cette vague de réformes.

Depuis, Jack Ma a été aux abonnés absents, pourtant très apprécié des médias, et appréciant prendre la parole. L’entrepreneur qui devait apparaître dans sa propre émission TV en Afrique au mois de novembre a été remplacé par un haut cadre d’Alibaba. L’opinion chinoise s’est avérée très critique également, le qualifiant de « fantôme suceur de sang ». Il a même été question du retrait de ses photos sur certains moteurs de recherche chinois. Jack Ma avait disparu.

Sans apparitions médiatiques ni signes d’une quelconque activité, les rumeurs et spéculations sont allées bon train. En France (plus qu’ailleurs), une infox a évoqué une nationalisation d’Alibaba et d’Ant Group, le gouvernement profitant d’une mise à l’écart forcée de son patron.

À présent, sans prévenir, Jack Ma réapparaît après des semaines d’absence. Il a diffusé ce mercredi une vidéo en direct, dans le cadre de ses nombreuses opérations caritatives. Celle qui a donné lieu à ce retour met en avant les professeurs qui travaillent en milieu rural. Chaque année, cette oeuvre offre une somme d’argent en récompense à certains enseignants.

Outre la reconnaissance témoignée à la profession, Jack Ma a évoqué la manière dont il comptait consacrer plus de temps à ses diverses activités philanthropiques. « Dernièrement, mes collègues et moi avons étudié et réfléchi. Nous avons pris la résolution plus ferme de nous consacrer à la philanthropie dans le domaine de l’éducation, » explique-t-il.

Cette réaparition commence déjà à rassurer les investisseurs. Le titre d’Alibaba Group à la bourse de Hong Kong a progressé de près de 10% au moment où nous écrivons cet article.