Grab continue son ascension folle. Malgré la fusion manquée avec Gojek, Grab affiche une santé de fer en 2020. La société de livraison atteint un chiffre d’affaire de 5,9 milliards de dollars. C’est colossal surtout quand on sait que cela représente plus de la moitié de l’ensemble du marché de la livraison en Asie du Sud-Est.

Grab est loin devant

Grab, cette entreprise née en Malaisie en 2012, était leader de la livraison de nourriture sur 5 des 6 marchés en Asie du Sud-Est. Cela ne fait plus aucun doute, Grab écrase littéralement la concurrence et même Gojek ou Foodpanda auront du mal à le rattraper désormais. Le marché dans son ensemble a mûri.

La pandémie de la Covid-19 a certainement aidé, comme partout dans le monde. En effet, la valeur brute totale des repas livrés en Asie du Sud-Est a augmenté de 183% par rapport à l’année précédente pour atteindre 11,9 milliards de dollars en 2020. En Asie du Sud-Est, Grab est suivi (de loin) par Foodpanda, qui a réalisé l’équivalent de 2,5 milliards de dollars en livraisons, et Gojek, avec 2 milliards de dollars à son compteur, des livraisons majoritairement réalisées en Indonésie.

Le marché a pris son envol en Asie du Sud-Est pour plusieurs raisons : la pandémie, certes mais pas que. La croissance économique de cette région du monde, l’urbanisation ou encore l’arrivée massive des smartphones. Cela pousse les géants du web à se diversifier dans d’autres services.

Une tendance mondiale qui se confirme

Ces chiffres vont dans le sens de ce qu’avançait le CEO de Deliveroo il y a quelques semaines. Selon Will Shu, le grand patron de Deliveroo, la pandémie de Covid-19 a accéléré l’adoption de la livraison de nourriture à domicile de 2 à 3 ans. La société britannique peut remercier la pandémie. C’est un phénomène qui lui a permis de « prendre enfin son envol ».

Déficitaire depuis plusieurs années, l’entreprise affirme être rentable depuis six mois, au niveau opérationnel. Will Shu précise que : « nos clients existants ont fait évoluer leur comportement : ils commandent plus souvent et commandent aussi pour toute leur famille plus fréquemment. Enfin, la taille du panier moyen tend à augmenter ».

Comme être rentable sur le marché de la livraison en 2021 ?

Gojek et Grab proposent aujourd’hui différents services : un service de paiement, une banque en ligne, des assurances, et peut-être même bien un service de taxis volants. En revanche, Foodpanda préfère se concentrer sur un seul marché, celui de la livraison de nourriture. Deux stratégies différentes.

Pour être rentable, toutes ces entreprises vont devoir trouver des sources de revenus annexesMomentum Works, à l’origine du rapport sur l’état des lieux du marché, affirme que ces entreprises doivent trouver plus de financements, notamment en s’intéressant à la publicité.

On peut lire que : « le succès de Meituan en Chine, un pays où les coûts de la nourriture et du travail sont faibles, montre que la croissance et la rentabilité ne sont pas forcément corrélés au cours du développement d’une super-application. Il offre de nombreuses leçons dont les acteurs de la région pourraient tirer profit ». Les auteurs du rapport préconisent par exemple aux géants du web d’Asie du Sud-Est de fournir des services personnalisés aux restaurants indépendants disposant de ressources limitées.