Google fait un pas de plus vers une meilleure gestion de la vie privée. Dès aujourd'hui aux États-Unis, la firme de Mountain View offre à sa gamme d'enceintes connectées une nouvelle fonctionnalité baptisée "Mode Invité" ("Guest Mode" en anglais). Comme son nom l'indique, celle-ci permet à vos invités d'utiliser votre Nest Audio ou votre Nest Hub Max sans pour autant accéder à vos données personnelles, rapporte The Verge.

Avec le mode invité, les enceintes Google sont plus soucieuses de la confidentialité

Si les enceintes connectées sont extrêmement pratiques au quotidien, elles présentent néanmoins un défaut de taille : leur confidentialité. C'est particulièrement vrai dans le cas des enceintes Google. Une fois synchronisées à un compte Gmail, il suffit de simples commandes vocales pour gérer les rendez-vous dans son agenda, accéder à son carnet d'adresse, etc.

Lorsque vous êtes le seul à utiliser votre enceinte, tout va bien. En revanche, lorsqu'un invité un poil trop taquin s'amuse à explorer les capacités de votre Nest Audio ou de votre Nest Hub Max, ça peut être bien plus dérangeant. C'est en réponse à cette problématique que Google a lancé le "mode invité" pour ses enceintes connectées.

Pour l'activer, une commande vocale suffira : « Hey Google, turn on guest mode ». Dès lors, les interactions orales dictées par vos invités s'exécuteront, sans pour autant être sauvegardées sur votre compte personnel. Cela sous-entend que votre historique ne sera pas affecté, et que l'enceinte ne prendra pas en compte ces requêtes pour la personnalisation de l'assistant. Mieux encore, les invités ne pourront pas non plus accéder à votre agenda, ni à votre carnet d'adresse.

En revanche, ils pourront toujours avoir accès à la plupart des fonctionnalités de votre enceinte : lancer une musique, rechercher une recette sur Internet, et même contrôler d'autres appareils connectés tels que les prises, les ampoules ainsi que les interrupteurs. De la même façon et assez étonnamment, le Nest Hub serait toujours en mesure de passer des appels en visioconférence.

Notons que cette fonctionnalité n'est pas infaillible puisqu'une seule commande vocale suffit à la désactiver. Elle a au moins le mérite d'exister, et permettra à ses utilisateurs d'avoir une plus grande tranquillité lorsqu'ils recevront des invités chez eux. Pour l'heure, seuls les usagers nord-américains (et anglophones) pourront profiter du mode invité. Il faudra faire preuve d'encore un peu de patience avant de la voir arriver dans l'hexagone.