Un porte-parole du site communautaire Reddit a confirmé que le subreddit r/donaldtrump avait été banni de sa plateforme, a rapporté Axios. Une décision prise à la suite des violences survenues lors de la prise du Capitole qui a été menée par les partisans de Donald Trump.

Le subreddit r/donaldtrump n'existe plus

Bien qu'il n'est jamais été un forum officiel de Donald Trump, le subreddit r/donaldtrump était l'un des plus populaires au sein de la communauté des partisans de l'actuel président américain. Particulièrement actif dans le mouvement "Stop The Steal" ("Arrêtez le vol" en français), il a également été largement utilisé par les manifestants de la prise du Capitole.

Aujourd'hui, il n'existe plus. Reddit a tout simplement décidé de le supprimer de sa plateforme. Pour expliquer cette décision, un porte-parole de l'entreprise a détaillé : "La politique de Reddit interdit tout contenu qui encourage la haine, ou qui encourage, glorifie, incite ou appelle à la violence contre des groupes de personnes ou des individus. Conformément à cette politique, nous avons pris l'initiative de contacter les modérateurs pour leur rappeler notre politique et leur offrir un soutien ou des ressources selon les besoins. Nous avons également pris des mesures pour interdire la communauté r/donaldtrump étant donné les violations répétées de notre politique ces derniers jours suite aux violences survenues au sein du Capitole américain".

Reddit est une plateforme largement utilisée par les partisans de Donald Trump. Plusieurs subreddits sont consacrés au président américain, et de nombreux parmi eux sont réputés pour avoir des comportements toxiques et violents. En juin dernier, l'entreprise avait déjà pris la décision de bannir le très controversé subreddit r/The_Donald, justement en raison de violations répétées des politiques de la plateforme.

Reddit emboîte le pas aux autres grandes plateformes sociales

Cette décision de Reddit n'est pas un cas isolé, bien au contraire. Depuis la prise du Capitole, les plus grandes plateformes sociales sont sur le qui-vive pour supprimer et bloquer les contenus liés au président américain qui pourraient éventuellement laisser place à une nouvelle vague de violence.

Twitter, par exemple, a décidé de bannir définitivement le compte personnel de Donald Trump qui comptait alors plus de 88 millions d'abonnés. Facebook, Instagram et Twitch ont, eux aussi, décidé de bloquer les comptes du président américain, mais à durée indéterminée. De son côté, Snapchat a appliqué des "mesures restrictives permanentes", quand Shopify a totalement supprimé les deux boutiques officielles de l'actuel résident de la Maison Blanche.