Le régulateur britannique de la concurrence (Competition and Markets Authority) a annoncé l’ouverture d’une nouvelle enquête antitrust à l’encontre de Google, a rapporté le Wall Street Journal. En cause cette fois, la fin des cookies tiers prévue d’ici 2022 dans le cadre du programme « Sandbox Privacy ». Si le géant de Mountain View affirme que l’objectif de cette initiative est de respecter davantage la vie privée des utilisateurs, de nombreuses entreprises craignent qu’elle ne vienne en réalité à renforcer la dominance de Google dans le domaine de la publicité en ligne.

Au Royaume-Uni, l’enquête est ouverte sur la fin des cookies tiers

Depuis que Google a annoncé vouloir en finir avec les cookies tiers, de nombreuses firmes britanniques ont fait part de leurs inquiétudes à la Competition and Markets Authority (CMA). La « Marketer for an Open Web« , une coalition réussissant des éditeurs de journaux et d’entreprises technologiques, notamment, craint que cette décision impacte la capacité de ses firmes à cibler les internautes et dans le même temps, leurs revenus.

Des inquiétudes entendues et partagées par la CMA. Andrea Coscelli, directeur général du régulateur britannique de la concurrence, détaille ses craintes : « Le projet Privacy Sandbox de Google aura potentiellement un impact très important sur des entreprises d’édition comme les titres de presse, et sur le marché de la publicité en ligne. Mais il y a aussi des problèmes de confidentialité à prendre en compte ».

Pour l’heure, l’objectif de la CMA est donc d’identifier l’impact que pourrait avoir la fin des cookies tiers, et notamment si cela n’entraînera pas un renforcement de la position de dominance Google. L’autorité précise n’avoir aucune conclusion à apporter à l’heure actuelle, et que le débat demeure ouvert.

De son côté, Google a réagi à l’ouverture de cette enquête en précisant être prête à collaborer :

Créer un Internet plus privé tout en encourageant les éditeurs et les annonceurs qui défendent un Internet libre et ouvert nécessite des changements majeurs dans le secteur sur la manière dont fonctionne la publicité en ligne. La Privacy Sandbox a été une initiative ouverte depuis le début et nous accueillons la participation de la CMA alors que nous travaillons à l’élaboration de nouvelles propositions pour soutenir un Web sain, soutenu par la publicité et sans cookies tiers.

Google est visée par de multiples enquêtes antitrust à travers le monde

Les enquêtes antitrust font désormais partie du quotidien de Google. Aux États-Unis, notamment, la firme de Mountain View a fait l’objet d’une large investigation, avant d’être poursuivie dans ce qui pourrait bien être le plus grand procès antitrust du XXIe siècle.

Après une demande de la part de Huawei, la Chine a également lancé sa propre enquête à l’encontre de Google. Il en va de même en Inde, où les autorités lui reprochent d’abuser de la position dominante d’Android pour mettre en avant Google Pay.