Alors Jack Ma est aux abonnés absents depuis octobre, et que son empire fait l’objet d’une attention toute particulière de la part du gouvernement chinois, Alibaba prévoit une vente d'actions d’au moins 5 milliards de dollars. Quatre personnes proches de l'opération l'ont précisé à Reuters, et l’une d’entre elles estime qu’en fonction de l’attrait des investisseurs, le montant pourrait atteindre 8 milliards de dollars.

Les détails ne sont pas encore connus, deux des personnes proches de l’opération ont déclaré que la durée de validité sera probablement de 10 ans, et que des documents seraient disponibles dès la semaine prochaine. Un des interrogés a indiqué qu’Alibaba chercherait à démontrer que malgré les dernières mesures prises à l’encontre du groupe, « l'entreprise se porte toujours bien et a le soutien de certains investisseurs ». Reste à voir qui seront ces investisseurs.

Dans la même catégorie

Face à la restructuration d’Ant Group, la branche financière d’Alibaba, dont l’entrée en bourse à 37 milliards de dollars a été bloquée par Pékin, les appréhensions des investisseurs ne seraient pas étonnantes, tout comme le besoin de l’entreprise de se vouloir rassurante. Par ailleurs, les autorités chinoises scrutent les investissements d’Ant dans une dizaine d’entreprises, et elles envisagent de l’obliger à se retirer de certaines.

« Les investisseurs auront besoin que Jack Ma fasse une forme d’apparition publique »

En décembre 2020, Alibaba annonçait l’augmentation des parts en bourse, de 6 milliards à 10 milliards de dollars. Oshadhi Kumarasir, consultant pour LightStream Research, explique que la dette à long terme d'Alibaba est arrivée à échéance en novembre. Pour lui, ce financement s’inscrit dans une suite logique, bien qu’il reconnaisse le besoin d'insuffler de la confiance. « Cependant, je suis plus pragmatique et avec l'actuelle instabilité réglementaire, je serais quand même inquiet de m’engager sur le long terme avec Alibaba », confie Oshadhi Kumarasir.

« Les investisseurs auront besoin que Jack Ma fasse une forme d’apparition publique pour leur donner la certitude de la bonne réception de ce nouvel actionnariat », considère un analyste crédit spécialisé sur l’Asie issu d’une banque européenne, qui n’étant pas autorisé à communiquer avec les médias, a souhaité garder l’anonymat. Il présume que compte tenu de la conjoncture, les prix devraient être élevés, tout en estimant qu’à long terme « Alibaba reste une entreprise intéressante pour les investissements ».

Le 6 décembre 2021, à la bourse de Hong Kong, le cours de l’action d’Alibaba a augmenté de 4%, mais sur les trois séances suivantes il a chuté de 5,6%.