À Shanghaï, des travaux viennent de débuter pour construire une immense arène destinée aux compétitions d’eSport. Cet effort s’inscrit dans l’ambition de la métropole chinoise, qui entend devenir la capitale mondiale du gaming.

SuperGen, la société mère de l’équipe d’eSport Edward Gaming, est le principal bailleur du complexe qui sera baptisé Shanghai International New Cultural and Creative E-sports Center et couvrira une surface de 500 000 mètres carrés. Sa construction va coûter plus de 828 millions de dollars, et l’espace pourra accueillir près de 10 000 spectateurs quotidiens, tandis que quelque 300 événements d’eSport y seront tenus chaque année. En plus de l’arène, on y trouvera également un hôtel cinq étoiles basé sur le thème de l’eSport, un centre de breakdance, un autre de parachutisme en salle et de nombreuses autres installations et attractions. Si la construction devrait s’achever en 2023, le centre, lui, ouvrira ses portes un an plus tard, en 2024.

Shanghaï espère ainsi devenir la capitale mondiale du gaming, alors qu’elle a organisé les championnats du monde de League of Legends en 2020, il s’agit de l’un des événements les plus importants de l’eSport international. Logiquement, ce nouveau centre devrait attirer des centaines d’entreprises évoluant dans ce domaine, et plus de 2 000 emplois vont y être créés. La Chine est le plus grand marché d’eSport au monde : selon la firme spécialisée Niko Partners, 70% des 720 millions de joueurs chinois pratiquent des sports électroniques. Dans certains cas, le gaming peut devenir un véritable problème en Empire du Milieu, à tel point qu’un plan anti addiction a été lancé afin de combattre la dépendance à League of Legends. Le pays a ainsi durci l’accès aux jeux vidéo.

Par ailleurs, la pandémie de Covid-19 a largement boosté le secteur de l’eSport qui était déjà en forte croissance. Contraints à rester chez eux, les gens se sont tournés vers de nouveaux formats pour passer leur temps. Durant le premier confinement, les ligues de League of Legends et de Counter Strike ont ainsi battu des records d’audience en Europe et en Asie. D’après les analystes de Newzoo, l’eSport a généré 1,1 milliard de dollars en 2020 à l’échelle mondiale.