Selon Teslarati, il s'agirait de la toute première vidéo d'un si long trajet en totale autonomie avec un véhicule Tesla. Un propriétaire d'une Tesla Model 3 qui bénéficie de la version bêta du FSD (Full Self-Driving), aux manettes de la chaîne YouTube Whole Mars Catalog, a filmé son trajet en totale autonomie de San Francisco à Los Angeles. C'est la preuve que l'entreprise d'Elon Musk a fait beaucoup de progrès dans le domaine de la conduite autonome.

La plateforme Full Self-Driving est prometteuse

La plateforme Full Self-Driving de Tesla semble progresser au fil des mois. Une récente vidéo publiée sur YouTube dévoile le trajet d'une Tesla Model 3 de San Francisco à Los Angeles sans aucune intervention humaine. Enfin presque... Une seule petite intervention a eu lieu, à la sortie de Los Angeles lorsque le conducteur reprend le volant pour éviter de gros débris sur la route. Un exploit remarquable mais encore loin des rêves les plus fous d'Elon Musk. En 2018, le fondateur de Tesla se confiait sur son idée d'une voiture autonome capable de voyager de Miami à San Diego. Nous en sommes encore loin.

Même imparfaite, cette expérience met en avant le potentiel des technologies développées par Elon Musk avec Tesla. La conduite autonome a toujours été l'un de ses objectifs principaux et nous n'en sommes plus très loin. Sur la vidéo, on peut voir comment la Tesla Model 3 passe de la plateforme Full Self-Driving bêta en centre-ville les à la navigation en pilote automatique sur l'autoroute. Le comportement du véhicule est étonnant. Cela fait exactement deux mois que Tesla a commencé à déployer sa version bêta de conduite autonome de manière très limitée.

 

L'évolution des législations sera nécessaire

Cette plateforme Full Self-Driving semble être en bonne voie pour devenir la norme d'ici quelques années chez Tesla. Il faudra ensuite que les législations évoluent. Pour le moment, il n'est pas possible de rouler n'importe où avec un véhicule autonome. C'est le cas en Californie, un terrain de jeu parfait pour les constructeurs de véhicules autonomes. Un concurrent de Tesla bien connu dans le domaine, Waymo, a même décidé de bâtir sa propre ville pour tester ses véhicules autonomes. Un moyen d'échapper aux législations trop restrictives.

Quelques détails peuvent faire la différence : le climat plutôt chaud de la Californie est idéal pour les technologies LiDAR. Le défi sera bien plus grand dans des environnements enneigés. En effet, d'autres capteurs pourraient être nécessaires pour éviter les collisions. Des chercheurs de Scale AI ont peut-être tout de même trouvé une parade : enrichir les bases de données existantes pour en améliorer la précision. Quoi qu'il en soit, plusieurs mois s'écouleront avant que la plateforme FSD de Tesla ne soit disponible partout dans le monde.