Alors qu'à l'heure actuelle la Chine compte près de 700 000 stations 5G à travers son territoire, elle compte en construire plus de 600 000 nouvelles au cours de l'année 2021, a annoncé le ministre chinois de l’Industrie et de l’Informatisation, Xiao Yaqing, ce lundi 28 décembre 2020 lors d'une conférence.

La Chine accélère le rythme sur la 5G...

La Chine est déterminée à rendre ses réseaux 5G accessibles sur l'ensemble de son territoire le plus rapidement possible. Pour parvenir à cet objectif, l'Empire du Milieu s'est engagé à installer plus de 600 000 nouvelles stations au cours de l'année 2021. Un chiffre vertigineux qui viendrait, s'il est accompli, presque doubler le nombre de stations 5G actuellement déployées dans le pays. Pour rappel, à la mi-octobre, la Chine comptait déjà 690 000 stations 5G installées à travers son territoire, ainsi que plus de 160 millions d'appareils connectés à ce réseau de nouvelle génération.

En outre, le ministre Xiao Yaqing a également déclaré vouloir déployer davantage de centres de traitement données ainsi que davantage d'équipements de calculs, en même temps qu'il compte lancer de nouveaux programmes d'essais pilotes pour les réseaux 5G industriels.

Un engagement ambitieux qui trouve sa motivation dans la lutte économique contre les États-Unis. De fait, la Chine cherche aujourd'hui à être leader sur le marché numérique, et la 5G est le pilier de sa stratégie pour y parvenir. Avec des débits de pointe pouvant être 100 fois supérieurs à ceux de la 4G actuelle, ce réseau nouvelle génération promet d'ores et déjà de révolutionner les industries, parmi lesquelles l'internet des objets, les voitures autonomes, les villes intelligentes, etc.

... malgré des débuts difficiles

Comme nous l'avons souligné précédemment, la Chine a déjà déployé son réseau 5G à près de 160 millions d'appareils. Pourtant, les consommateurs se disent aujourd'hui insatisfaits de sa couverture et de ses performances. Kelvin Li, banquier habitant à Pékin et utilisateur de la 5G, témoignait un peu plus tôt dans l'année : "J'ai entendu dire par mon opérateur que la 5G offrirait des débits de données fiables et rapides (...). J'ai mis à jour mon abonnement au début de l'année. Mais jusqu'à présent, je ne ressens aucune amélioration du service de données". Plus encore, il semblerait que certains opérateurs locaux aient forcé leurs clients à passer à la 5G, en annulant purement et simplement les abonnements 4G existants. Une situation qui a poussé plusieurs consommateurs à porter plainte.

Enfin, une enquête menée par iiMedia Research au mois de septembre, a révélé que 3 utilisateurs sur 4 ne ressentaient pas le besoin d'acheter un smartphone gérant la 5G. De la même façon, 62% d'entre eux ont déclaré ne pas être intéressés par ce nouveau réseau.

Si la Chine met en place tous les moyens techniques à sa disposition pour rendre la 5G accessible le plus rapidement possible sur l'ensemble de son territoire, il semble évident qu'un véritable travail de fond doit être fait auprès des consommateurs. D'abord en regagnant leur confiance, ensuite en les convainquant de la nécessité de la 5G dans leur quotidien. Un travail qui s'annonce d'ores et déjà laborieux compte tenu de ces débuts difficiles.