Chose promise, chose due. En novembre, Apple annonçait le lancement imminent d'un programme permettant aux "petits développeurs" de bénéficier d'une réduction de taxe de 15% sur les ventes effectuées au sein de l'App Store. Initialement prévu pour arriver le 1er janvier 2021, ce programme baptisé "App Store Small Business Program" s'est finalement lancé plus tôt que prévu, a rapporté AppleInsider. En effet, dès cette semaine, certains développeurs ont pu en profiter.

Un programme destiné aux "petits développeurs"

Apple semble enfin prête à faire des concessions. Avec son App Store Small Business Program, la firme à la pomme offre la possibilité aux "petits développeurs" (c'est-à-dire ceux qui réalisent moins d'un million de dollars de chiffre d'affaires par an) de bénéficier d'une importante réduction de taxe sur les ventes réalisées depuis l'App Store. Jusqu'à présent, ces derniers (comme tous les autres), étaient taxés à hauteur de 30%. Grâce à ce programme, ceux qui remplissent les conditions imposées par Apple ne le seront plus qu'à 15%.

Devant arriver le 1er janvier 2021, le lancement de ce programme ne s'est finalement pas fait attendre puisque certains ont déjà pu en profiter. Le développeur Jacob Gorban, notamment, fait partie des chanceux. Sur Twitter, il a partagé des captures d'écran témoignant de cette baisse de taxe pour son application ImageFramer.

La colère continue de gronder autour de la taxe des 30% sur l'App Store

Pour Apple, ce programme est une réponse directe à la colère de nombreuses entreprises face à cette fameuse taxe des 30% appliquée sur l'App Store, jugée comme étant trop élevée par les développeurs. Une colère qui a d'ailleurs soulevé une vague de rébellion, notamment de la part d'Epic Games. Rappelons qu'au mois d'août, l'entreprise à l'origine de Fortnite a piégé la firme de Cupertino afin de la poursuivre en justice, justement en raison de cette taxe. Par ailleurs, le studio semble bien décidé à ouvrir son propre magasin d'applications généralistes afin de mettre fin à la dominance de l'App Store.

Plus encore, une coalition regroupant d'importantes entreprises (dont Match Group et Epic Games) s'est dressée pour protester contre cette pratique, et le Congrès américain lui-même a qualifié celle-ci d'anti-concurrentielle, laissant entendre par la même occasion qu'Apple abusait de son pouvoir.

Si l'entreprise de Tim Cook s'est défendue en affirmant que cette taxe était justifiée par la qualité de son service et de la sécurité fournie aux développeurs, il semble qu'elle commence enfin à lâcher du lest afin de faire redescendre la pression. Ce programme sera-t-il néanmoins suffisant pour y parvenir ? C'est un premier pas, mais il est difficile de croire qu'il saura trouver grâce aux yeux des géants que sont Match Group, Epic Games ou encore Facebook qui eux, ne remplissent pas les conditions pour accéder au programme de réduction de taxe.