Comme le rapporte le média Axios, les labels de sécurité qui seront prochainement intégrés à toutes les applications présentes dans l’App Store seront également appliquées aux applications Apple pré-installées.

Des labels indiquent quelles données sont collectées

Ces nouveaux labels ont été annoncés lors de la WWDC 2020 avec l’arrivée d’iOS 14. Le dernier système d’exploitation des iPhone se concentre en effet sur la sécurité et la protection des données des utilisateurs et certaines applications, dont Facebook, ont émis leurs réticences par rapport au système et à son impact sur la publicité. Concrètement, les labels vont permettre aux possesseurs d’appareils Apple de connaître quels types de données sont collectées par les applications présentes dans l’App Store.

« L'App Store est conçu pour être un lieu sûr et fiable permettant aux utilisateurs de découvrir des applications créées par des développeurs talentueux du monde entier. Les applications de l'App Store sont soumises à des normes élevées en matière de confidentialité, de sécurité et de contenu, car rien n'est plus important que le maintien de la confiance des utilisateurs », déclare la marque à la pomme. Depuis le 8 décembre, les développeurs dont les applications sont présentes sur iOS 14, iPadOS 14 et tvOS 14 doivent ainsi fournir des informations sur la collecte de données pratiquée par leur plateforme sur leur page produit. Par la suite, ils devront « demander aux utilisateurs la permission de les suivre à travers des applications et des sites web appartenant à d'autres entreprises ».

WhatsApp en rogne

Sans réelle surprise, WhatsApp (propriété de Facebook, on le rappelle) s’en est récemment pris à Apple et à cette nouvelle pratique à travers un billet de blog. Elle y explique notamment quelles données elle collecte par rapport à la façon dont elles seront représentées par le nouveau label d'Apple. En outre, le service de messagerie estime qu’il s’agit d’une pratique anticoncurrentielle car elle ne concerne que les applications tierces, et pas celles développées par Apple. Pour WhatsApp, les labels vont la désavantager par rapport à iMessage.

La firme de Cupertino a tenu à remettre les choses en place en indiquant que ses propres services seront aux aussi dotés de labels, mais puisqu’ils ne disposent pas d’espaces dans l’App Store, les étiquettes seront visibles sur le site Internet d’Apple directement.

Les clients Apple devraient découvrir les labels dans l’App Store très prochainement.