Alors que les processeurs Intel sont voués à disparaître sur Mac avec l'apparition des puces ARM Apple M1, Qualcomm pourrait lui aussi passer à la trappe mais cette fois sur les iPhone. Le fabricant américain, connu pour ses SoC Snapdragon mais aussi pour ses puces 5G, fournit depuis des années les puces modem des smartphones d'Apple. C'est en partie grâce à lui qu'Apple a pu introduire la 5G sur ses récents iPhone 12 et 12 Pro, mais l'on apprend que les jours de Qualcomm sur l'iPhone seraient comptés. Apple travaille en effet sur ses propres puces modem.

Apple planche sur une autre « transition stratégique »

C'est en tout cas ce que l'on découvre à la lecture d'un article de Bloomberg, relayé par The Verge. En interne, Johny Srouji (Vice-Président des technologies hardware d'Apple, ancien cadre d'Intel et d'IBM) aurait évoqué avoir « lancé le développement [d'un] premier modem cellulaire interne qui permettra une autre transition stratégique clé ». Cette transition permettrait à Apple de fausser progressivement compagnie à Qualcomm sur ses prochains iPhone. Rappelons que l'entente entre Apple et Qualcomm n'est revenue à la normale que depuis l'année dernière, à l'issue d'un long procès entre les deux géants de l'électronique pour vol de propriétés intellectuel. Pour mettre fin à l'affaire, Apple avait été contraint de régler pas moins de 4,5 milliards de dollars dans le cadre d'un accord trouvé sur le tard avec son fournisseur.

Voir Apple chercher à se défaire des produits de Qualcomm au profit de ses propres puces conçues en interne va quoi qu'il en soit dans le sens de la stratégie globale de la marque à la pomme ces dernières années. Pour pouvoir se séparer de Qualcomm sur le terrain des puces modem 5G, Apple avait d'ailleurs racheté en juillet 2019 la division d'Intel, dédié à la conception de ces puces modem pour smartphone. Tout semble donc corroborer les informations relayées par Bloomberg, et comme l'indique The Verge, la seule chose surprenante... c'est qu'Apple (d'ordinaire très secret) ait laissé fuiter des propos tenus dans le cadre d'une réunion interne.