L'année 2020 restera marquée à jamais dans les esprits : pandémie mondiale, attentats, violences policières, confinement, crises politiques, crashs d'avions, décès de célébrités emblématiques, explosions... Un savant chaos qui a, de toute évidence, inspiré Charlie Brooker, le créateur de la série dystopique « Black Mirror ». Sur Twitter, l'homme a dévoilé le teaser de son prochain documentaire parodique qui a pour thématique principale l'année 2020.

Death to 2020, le prochain mockumentary du créateur de Black Mirror

Si dans sa série d'anthologie Black Mirror, Charlie Brooker s'amuse à imaginer les pires dérives de la technologie, il est certain que même lui aurait eu du mal à prévoir une année comme celle que l'on vient de vivre. Alors, pour rendre hommage aux événements marquants de 2020 (et aussi parce qu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer), le scénariste a décidé de créer un faux documentaire baptisé « Death to 2020 » (qui se traduirait en français par « Mort à 2020 ») et qui sera diffusé sur Netflix.

Un premier teaser a d'ailleurs été publié par la plateforme, mais celui-ci ne nous laisse malheureusement pas beaucoup d'indices sur le contenu du faux documentaire.

Un casting cinq étoiles

En revanche, ce que nous révèle ce teaser, ce sont les noms des acteurs qui jouent dans « Death to 2020 ». Un casting cinq étoiles, composé de Samuel L. Jackson, Hugh Grant, Lisa Kudrow, Leslie Jones, Joe Keery, Kumail Nanjiani, Tracey Ullman, Cristin Milioti, Diane Morgan et Samson Kayo.

Dans une interview accordée à Vulture, Hugh Grant s'est d'ailleurs un peu plus étendu sur son rôle dans « Death to 2020 » : « Charlie Brooker a écrit un documentaire parodique sur 2020. C’est pour Netflix, et j’y joue un historien qui revient sur les événements marquants de l’année. J’y suis repoussant ! Vous apprécierez ma perruque ». De quoi piquer notre curiosité, mais aussi de quoi nous aider à prendre notre mal en patience jusqu'à la sortie de la saison 6 de Black Mirror qui n'est, malheureusement, pas prête de voir le jour.

Rappelons qu'en début d'année, Charlie Brooker confiait lors d’une interview accordée à Radio Times : « Franchement, en ce moment, je ne vois pas qui voudrait regarder des histoires mettant en scène des sociétés en train de s’écrouler. Donc, je ne suis pas du tout en train de travailler sur de nouveaux épisodes de Black Mirror. J’ai plutôt envie de retrouver mon sens de l’humour. Du coup, j’écris des scénarios pour me faire rire ». Il l'a dit, il l'a fait.