Selon le DG France d'Amazon, nous venons de vivre un "Black Friday record". Alors que plusieurs personnalités et organisations françaises avaient signé une pétition pour tenter de boycotter Amazon, la plateforme de Jeff Bezos semble avoir une fois de plus battu tous les records à quelques jours des fêtes de fin d'année.

Black Friday : un accélérateur numérique pour les commerçants indépendants ?

Frédéric Duval, directeur général d’Amazon en France, annonce que les ventes des entreprises qui utilisent la place de marché d’Amazon ont augmenté de 60%. Le 7 décembre sur franceinfo, le DG France d'Amazon n'a pas caché sa joie. Plusieurs élus français avaient proposé de ne pas réaliser d’achat au moment du Black Friday, pour boycotter Amazon et favoriser les achats chez les commerçants indépendants qui subissent la pandémie de plein fouet.

Le DG France d'Amazon estime néanmoins avoir pris la bonne décision en déplaçant le black friday au 4 décembre 2020, une semaine plus tard qui la date prévue initialement. Il précise que : "c’est le plus gros succès qu’on ait connu jusqu’à présent. Les ventes des entreprises qui utilisent notre plateforme ont augmenté de 60%, et les ventes globales d’Amazon aussi". Frédéric Duval a profité de cette allocution pour faire une autre annonce : le géant du e-commerce lance un "accélérateur numérique".

L'idée derrière ce projet selon le DG France d'Amazon est de : "sensibiliser l’ensemble des commerces français pour qu’ils passent au numérique". Amazon veut se positionner comme un acteur majeur auprès des commerçants indépendants pour les accompagner dans leur processus de digitalisation. Une manière de montrer que la plateforme n'est pas directement opposée à la viabilité des commerces de proximité, au contraire.

Les français sont particulièrement réticents...

Cela n'empêche pas le géant américain d'être particulièrement critiqué à travers la France depuis plusieurs semaines. Dans la nuit du 3 au 4 décembre, trois associations lyonnaises ont ciblé 6 permanences de députés de la majorité LREM par une action pacifiste. Les militants ont collé des affiches sur les murs des bâtiments et ont placé des cartons empilés pour interpeller les députés. "Amazon = moins d’emplois, plus de robots" ou "Acheter chez Amazon = détruire la vie locale", dénonçaient les affiches.

Une question demeure... Combien d'impôts Amazon va-t-il payer en France cette année ? Frédéric Duval refuse de donner le montant de l’impôt sur les sociétés acquitté par son groupe mais affirme qu'Amazon a d'ores et déjà été prélevé de 230 millions d’euros en impôts directs cette année. Quelques dizaines de millions d’euros dans le cadre de la récente taxe sur les géants du numérique appliquée par Bruno Le Maire.