Il y a 45 ans, Steve Wozniak était aux côtés de Steve Jobs pour lancer Apple. En 1976, les deux hommes travaillaient sur ce qui allait devenir l’une des plus grandes entreprises au monde, dans le garage des parents de Steve Jobs. Aujourd’hui, Wozniak présente son nouveau projet : Efforce.

Steve Wozniak lance une plateforme pour investir dans des projets écologiques

L’ancien compagnon de Steve Jobs présente sa nouvelle entreprise dans le domaine des technologies vertes. Wozniak travaille sur Efforce depuis près d’un an sous les radars. Selon lui, il y a un véritable marché auprès des entrepreneurs ou des propriétaires de bâtiments industriels qui souhaitent faire financer des projets « verts ». Efforce est une plateforme qui veut permettre à chacun de participer et de bénéficier de projets mondiaux liés à l’amélioration de l’efficacité énergétique. Objectif : inverser le réchauffement climatique que nous subissons actuellement selon l’entreprise.

On peut lire sur le communiqué de l’entreprise que : « les investisseurs peuvent participer à des projets d’efficacité énergétique en achetant des projets symboliques. Grâce à la blockchain, un contrat intelligent redistribue les économies qui en résultent aux détenteurs de jetons et aux entreprises, sans intermédiaire, sur la base de données de consommation/économies ». Steve Wozniak affirme que : « la consommation d’énergie et les émissions de CO2 dans le monde ont augmenté de manière exponentielle, entraînant des conséquences extrêmes sur notre environnement ».

Objectif : lutter contre le réchauffement climatique

Selon lui, nous pouvons encore améliorer notre empreinte énergétique et réduire notre consommation d’énergie sans réellement changer nos habitudes. La cryptomonnaie créée à cette occasion s’appelle le WOZX. Il est d’ores et déjà possible d’acheter des jetons sur HBTC, une place de marché pour les devises décentralisées. Concrètement, avec Efforce, Steve Wozniak veut permettre aux propriétaires d’entreprises d’enregistrer leur projet énergétique sur le web et d’obtenir des financements de la part d’investisseurs du monde entier.

C’est un bon moyen pour permettre aux entreprises de disposer de plus de liquidités pour développer d’autres projets « essentiels » comme une embauche ou la construction d’infrastructures. La participation de Steve Wozniak au développement d’Apple devrait lui permettre de gagner la confiance des investisseurs et des futurs utilisateurs. La dernière fois que nous entendions parler de Steve Wozniak, c’était en 2018, quand l’américain rejoignait le mouvement #deletefacebook en supprimant son compte Facebook. À l’époque, il déclarait ceci : « les profits de Facebook sont basés sur les informations des utilisateurs, mais les utilisateurs ne récupèrent aucun bénéfice ».