Dans un billet de blog publié le 2 décembre 2020, Google a donné de nouvelles informations à propos de Google News Showcase, son nouveau service lancé en partenariat avec des médias, en Allemagne et au Brésil pour l’instant.

Permettre aux éditeurs de se rapprocher de leurs lecteurs

La plateforme va ainsi rémunérer ses médias partenaires pour que ces derniers proposent une sélection de leur contenu payant sur News Showcase. Afin d’y avoir accès, les utilisateurs n’auront rien à débourser mais devront s’inscrire sur le site du média, de quoi permettre aux éditeurs d’« établir une relation avec leurs lecteurs ». En outre, la firme de Mountain View a annoncé un nouveau format de sélection d’articles spécialement pensée pour chaque utilisateur :

« Il est maintenant plus facile pour les gens de trouver de meilleurs contenus auprès des organismes de presse auxquels ils font confiance ; un nouveau type de panel d'informations comprend une liste d'articles importants sélectionnés quotidiennement par leurs éditeurs préférés. Par exemple, si un utilisateur suit un organe de presse qui couvre son actualité locale, il verra des mises à jour quotidiennes sur les articles locaux les plus importants, sélectionnés par cet organe de presse. Les publications pertinentes, tant nationales que locales, seront désormais également présentées dans le fil For You, ainsi que dans une zone dédiée pour découvrir les nouvelles publications de la vitrine d'actualités dans le kiosque sur Google News ».

Les possesseurs d’iPhone et d’iPad vont par ailleurs pouvoir profiter de Google News Showcase, puisque l’entreprise a révélé que le service était enfin disponible sur iOS, ainsi que sur Discover et Google Actualités.

Des médias français cités par Google pour un partenariat prochain

Pour rappel, Google News Showcase a été lancé au mois d’octobre et propose des articles très longs et documentés des médias avec qui la plateforme est en partenariat. Elle fait partie d’un investissement important d’1 milliard de dollars de la part de la firme pour les médias, et devrait prochainement débarquer dans davantage de pays et notamment en France. Google a ainsi nommé Le Courrier International, Le Figaro, Libération, et l’Express comme de prochains collaborateurs avec qui les négociations sont en cours.

En attendant, les éditeurs allemands et brésiliens semblent satisfaits de leur partenariat en observant un engagement plus important de la part des lecteurs. Ils sont également parvenus à acquérir de nouveaux utilisateurs. En plus de Google News Showcase, la firme de Mountain View a récemment déclaré avoir trouvé un accord avec plusieurs éditeurs français concernant les droits voisins.