« Tout le monde se base sur l'AdWords depuis 15 ans et une guerre acharnée s'y déroule. Nous pensons que d’autres moyens d'adresser l’internaute existent, tout en respectant sa vie privée », déclare le ‘Chief Revenue Officer’ de Qwant, Jean-Robert Mamin, dans un communiqué de presse. Cette annonce s’inscrit dans la politique d’enrichissement de l’offre publicitaire du moteur de recherche européen. Le moteur de recherche propose dorénavant 11 formats publicitaires, qui n’exploitent pas de cookies.

- Le Brand Suggest met en avant l'annonceur dès la saisie des premiers caractères dans la barre de recherche ;
- L’habillage de page offre une visibilité sur la page d’accueil ;
- La tuile contenu sponsorisé met en avant les contenus éditoriaux ;
- Le display vidéo vise à imbriquer une tuile vidéo qui s’imbrique en page ;
- Le Qwoodle associe une marque à une animation qui pointe vers la campagne publicitaire ;
- L’AD Text affiche une publicité dans les résultats de recherche, facturée au coût par clic ;
- Le Brand Premium propose un encart dédié au ‘call to action’ ;
- AD Image & Text est un encart qui s’adapte aux recherches contextuelles des internautes ;
- Le Flag expose un visuel, une accroche et un ‘call to action’ juste en dessous de la barre de recherche, au milieu de la page d’accueil ;
- Le PreRoll Video permet de faire apparaitre une annonce avant la vidéo d’un résultat vidéo, d’un instant answer, ou d’une playlist ;
- Le Shopping Ad met en avant les produits d’une marque dès qu’une intention d’achat est détectée.

L'espace publicitaire de Qwant présenté dans des portables

Source : Qwant

« Nos propositions d’articles sont toujours faites dans la transparence, dans une recherche sémantique et pas grâce à des algorithmes profilés sur les utilisateurs. C’est une branche qui devient très importante pour nous en parallèle de l’utilisation des mots-clés », affirmait en janvier 2020 Jean-Claude Ghinozzi à propos de la politique de monétisation de Qwant à Siècle Digital. Moins d’un an plus tard, avec la publicité ‘cookieless’, cette promesse tient partiellement. En proposant un éventail de solutions plus large qu’auparavant, Qwant démontre un progrès en termes de maturité publicitaire. De simples liens sponsorisés témoignaient d’un modèle vétuste, il semblerait que cela ne soit plus le cas. Ainsi, les marques pourront jongler avec différents formats, pour différents objectifs. Il n’y a plus qu’à attendre les premiers retours d’expérience.

En février 2020, en France, le moteur de recherche qui revendique respecter la vie privée de ses utilisateurs comptabilisait 5 millions de visites uniques. En une année, son audience française a augmenté de 20,4%, et il se classe en quatrième position des moteurs les plus utilisés en France.