L’équipe de Starlink a participé à une séance de question/réponse (Ask Me Anything) sur Reddit, et a ainsi dévoilé de nombreuses informations sur le réseau Internet haut-débit promis aux régions isolées par Elon Musk.

Une parabole et c’est parti

Avec les premiers satellites lancés en mai 2019, la constellation Starlink en compte désormais plus de 800 en orbite terrestre. Fin octobre, SpaceX a donc lancé la bêta publique baptisée, non sans humour, Better Than Nothing dans le nord des États-Unis et le sud du Canada. La firme a assuré sur Reddit que cette version devrait être étendue au sud du pays début 2021. Les bêta-testeurs paient un abonnement mensuel de 99 dollars, et ont également dû se procurer une parabole pour 499 dollars, c’est cette dernière qui permet de se connecter aux satellites pour accéder au réseau.

Les latences enregistrées correspondent parfaitement à ce qui était annoncé par la firme, et permettent aux personnes vivant dans des zones rurales d’avoir un Internet de qualité. En revanche, quelques bugs et déconnexions intempestives ont été recensées mais rien de grave, puisque SpaceX avait expliqué au préalable que ce serait le cas en raison de la météo et du nombre restreint de satellites déployés pour le moment. Pour rappel, l’entreprise a l’autorisation d’envoyer 12 000 appareils en orbite basse et espère obtenir une autre approbation de la Commission fédérale des communications (FCC) pour en lancer 30 000 de plus.

Pour ce qui est de la météo, un employé de SpaceX a assuré que la parabole fonctionnait à des températures allant de -30°C à 40°C, mais qu’elle n’était pas conçue pour tenir dans des conditions extrêmes, comme lors d’une tornade ou d’un ouragan. Il a par ailleurs affirmé que l’appareil était doté d’une fonctionnalité pour se réchauffer lui-même, et que des mises à jour lui permettraient bientôt de faire fondre la neige posée dessus. Pour le moment, les bêta-testeurs ne sont censés avoir accès au réseau Starlink que depuis l’adresse qu’ils ont indiquée à SpaceX, cela devrait toutefois changer lorsque d’autres satellites seront lancés : « Vous pourriez avoir de la chance si vous essayez d'utiliser Starlink dans des endroits proches, mais la qualité du service pourrait être plus mauvaise. Les options de mobilité, y compris le déplacement de votre Starlink vers des adresses de service différentes (ou des endroits qui n'ont même pas d'adresse !), viendront lorsque nous serons en mesure d'augmenter notre couverture en lançant plus de satellites et en déployant de nouveaux logiciels ».

Les nouveaux utilisateurs ne devraient pas ralentir le réseau

Cette session sur Reddit a également permis à l’équipe de rassurer ses utilisateurs (et futurs utilisateurs) sur l’avenir de Starlink : elle affirme qu’aucun plafond de consommation ne sera imposé, même au fur et à mesure que de nouvelles personnes rejoigneront le réseau. Par ailleurs, l’arrivée de nouveaux satellites pour compléter la constellation entraînera logiquement une amélioration de la latence du réseau qui ne devrait, de ce fait, pas pâtir de l’inscription de nouveaux utilisateurs.

Enfin, les employés de l’entreprise spatiale on évoqué la technologie de transfert de données entre satellites grâce à des lasers :

« La vitesse de la lumière est plus rapide dans le vide que dans la fibre, donc les lasers spatiaux ont un potentiel passionnant pour les liaisons à faible latence. Ils nous permettront également de servir les utilisateurs là où les satellites ne peuvent pas voir une antenne passerelle terrestre, par exemple au-dessus de l'océan et dans les régions mal connectées par fibre. Nous avons effectué un essai en vol passionnant au début de l'année avec des prototypes de lasers spatiaux sur deux satellites Starlink qui ont réussi à transmettre des gigaoctets de données. Mais faire baisser le coût des lasers spatiaux et en produire rapidement en grand nombre est un problème très difficile sur lequel l'équipe travaille encore ».

SpaceX espère déployer son réseau dans le reste du monde au courant de l’année 2021. Si vous souhaitez le tester, vous pouvez tenter votre chance en vous inscrivant sur le site de Starlink.