Fortnite est déjà extrêmement lucratif, mais Epic Games, son éditeur et développeur a visiblement en tête d’optimiser encore un peu plus son modèle économique. Après les Battle Pass et autres V-Bucks, Epic s’apprête en effet à lancer un abonnement destiné aux joueurs les plus accros à ce Battle Royale non violent. Son nom ? Fortnite Crew. Son prix ? 11,99 euros par mois. Sa disponibilité est pour sa part prévue à compter du 2 décembre prochain, apprend-on. Il s’agira, comme le rappelle Engadget, du jour de lancement de la cinquième saison du chapitre deux de Fortnite. Un événement dont Epic ne manquera pas de tirer parti pour promouvoir sa nouvelle offre de souscription.

« Crew » un abonnement pensé pour les fanas de contenus exclusifs

L’abonnement « Crew » débloquera l’ensemble des Battle Pass saisonniers dévoilés par Epic, mais aussi 1000 V-Bucks à dépenser dans le magasin d’items de Fortnite, ainsi qu’un pack de contenus spéciaux. Ce dernier concerne en particulier des accessoires et tenues que les joueurs peuvent ajouter à leur avatar dans le jeu. À titre indicatif, le prix de 1000 V-Bucks est de 7,99 euros sur PC, Mac ou consoles, tandis qu’un Battle Pass unique vaut pour sa part 950 V-Bucks. D’un point de vue strictement tarifaire, l’abonnement « Crew » de Fortnite est donc intéressant pour les joueurs souhaitant mettre la main facilement sur une grande quantité d’objets exclusifs à utiliser en jeu.

Epic permettra du reste aux abonnés d’annuler leur souscription à tout moment, tout en gardant pour eux les contenus et V-Bucks accumulés lorsque leur abonnement était actif. En revanche les joueurs sautant un mois d’abonnement (ou plus) n’auront aucune garantie de pouvoir mettre la main sur les items qu’ils auront raté lorsqu’ils n’étaient plus abonnés. C’est sur ce mécanisme qu’Epic compte pour dissuader les joueurs de laisser tomber leur abonnement. Une formule qu’il ne sera d’ailleurs pas nécessairement aisé d’activer et désactiver à répétition, note Engadget.

Pour l’éditeur, l’objectif est double, monétiser de manière plus efficace les fans les plus hardcore de Fornite, mais aussi tenter de retenir, avec une offre attractive, les joueurs qui auraient pour projet de migrer vers l’un des autres Battle Royale du marché, comme Call of Duty: Warzone, Valorant ou encore Apex Legends. Des titres dont la popularité se maintient globalement plutôt bien dans l’ombre du colosse qu’est devenu Fortnite. Les fonds qu’Epic espère se dégager en proposant son abonnement « Crew » pourraient par ailleurs l’aider à financer sa bataille juridique contre Apple.