Alors que Donald Trump continue de nier la victoire de Joe Biden, Twitter et Facebook préparent déjà activement le transfère des comptes sociaux présidentiels, rapporte le Politico. C'est le jour de l'investiture, soit le 20 janvier 2021, que le nouveau président des États-Unis prendra la main sur les @POTUS, que son prédécesseur le veuille ou non.

Twitter se prépare à transférer l'ensemble des comptes présidentiels

"Twitter se prépare activement à la transition des comptes Twitter institutionnels de la Maison Blanche le 20 janvier 2021" a rapporté Nick Pacilio, porte-parole du réseau social à l'oiseau bleu, dans un email adressé au Politico. Il précise par ailleurs que, comme ça a été le cas pour la transition présidentielle de 2017, "ce processus se fera en étroite collaboration avec les Archives nationales".

Au-delà du compte @POTUS (President of the United States), d'autres comptes rattachés à la présidence des États-Unis seront également concernés. C'est le cas pour le compte @FLOTUS (First Lady of the United States, soit le compte de la première dame), le compte @VP (Vice-President) ou encore le compte @WhiteHouse (Maison-Blanche). Notons par ailleurs que ces comptes seront entièrement réinitialisés pour repartir à zéro, et que tous les tweets publiés sous l'ère de Donald Trump seront archivés, comme ça a été le cas pour Obama.

Évidemment, Donald Trump conservera son compte Twitter personnel qui rassemble plus de 88,9 millions d'abonnés, et qui comptabilise plus de 58 600 tweets.

Facebook espère une transition "sans heurts"

De son côté, Facebook a assuré à Reuters qu'il allait également transférer le compte POTUS à l'administration entrante : "En 2017, nous avons travaillé avec l'administration Obama et la nouvelle administration Trump pour nous assurer que la transition de leurs comptes Facebook et Instagram se fasse sans heurts (...) et nous espérons faire de même ici".

Une déclaration qui soulève une interrogation de taille : Donald Trump se montrera-t-il coopératif dans cette transition ? Rien n'est moins sûr. Rappelons qu'à l'heure où nous écrivons ces lignes, l'actuel président des États-Unis n'a toujours pas admis la victoire de Joe Biden et continue d'affirmer que les votes ont été truqués. Il devra néanmoins s'y plier puisque qu'il le veuille ou non, Facebook et Twitter transféreront bel et bien les comptes présidentiels à la nouvelle administration votée par le peuple américain dès le 20 janvier prochain.