Avez-vous déjà entendu parler de Yubo ? Si vous plus de 25 ans, il est fort probable que non. Pourtant ce réseau social risque de faire beaucoup de bruit dans les prochains mois. Yubo vient réaliser une levée de fonds de 40 millions d’euros pour conquérir l’Asie.

Yubo, le réseau social pas comme les autres

Contrairement à ses rivaux, Yubo ne mise pas son business model sur la publicité. Les utilisateurs peuvent payer pour débloquer des éléments ou encore s’abonner à l’application. Yubo veut inverser la tendance actuelle des réseaux sociaux. Cela signifie que vous ne pouvez pas suivre d’autres utilisateurs, vous ne pouvez pas non plus aimer du contenu. Yubo ne mise pas non plus sur les influenceurs, l’application veut permettre à ses utilisateurs de rencontrer d’autres personnes, de jouer à des jeux, ou encore de créer de nouvelles amitiés. Certains décrivent Yubo comme : « une façon de traîner avec des adolescents qui ne fréquentent pas votre lycée ».

Ce qui est intéressant c’est de voir que Yubo ne se positionne pas comme un rival des réseaux sociaux existants mais plutôt comme une alternative. Sur Yubo vous pourrez par exemple bientôt profiter d’une intégration YouTube pour consommer le contenu de la plateforme dans une salle virtuelle dédiée. L’app française s’associe également avec Snapchat pour intégrer les filtres en réalité augmentée.

Aujourd’hui, l’application française compte déjà plus de 40 millions d’utilisateurs. Une prouesse sur un marché du réseau social particulièrement bouché avec des géants qui ne laissent que très peu de place aux derniers arrivants. Pourtant Yubo entend bien bousculer les codes et se faire une place aux côtés des grands TikTok, Instagram ou désormais célèbre Twitch. Pensée pour les moins de 25 ans, cette application permet à ses utilisateurs de streamer, faire des rencontres ou encore de dépenser de l’argent pour accéder à plus de fonctionnalités.

Une alternative aux géants du marché ?

Lancée en 2015, l’application a connu un véritable phénomène d’accélération au moment du premier confinement au début de l’année 2020. L’engouement des générations pour leur besoin de se connecter les uns aux autres n’a fait que s’accroître au moment où il était impossible de se retrouver physiquement. Les résultats ne se sont pas faits attendre : Yubo a vu une augmentation de 400% du temps passé en live stream aux États-Unis et plus de 100 000 live streams enregistrés par jour. À cette période, environ 8,5 millions de nouveaux membres se sont inscrits sur la plateforme.

Autre temps fort cette année pour l’application française : les élections américaines. Un événement qui a incité les jeunes à organiser des débats, 150 000 live streams ont été organisés pour être précis. D’après les déclarations des fondateurs, cette nouvelle levée de fonds doit permettre de renforcer la modération, ajouter de nouvelles fonctionnalités et peaufiner la sécurisation de l’application. Parallèlement, Yubo prévoit d’accélérer son déploiement en Asie. L’expérience de Jerry Murdock, un investisseur commun à Twitter et Snapchat, devrai permettre à Yubo de muscler son jeu.