Le 9 novembre 2020, la Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC) a annoncé la création de « Ma vitrine en ligne ». Un dispositif développé en partenariat avec Google France pour permettre aux commerçants de proximité de faire face à l’urgence et répondre à leurs défis : continuer de vendre leurs produits malgré le confinement.

Lancement officiel du dispositif « Ma vitrine en ligne »

Cette collaboration entre la FFAC et Google France doit permettre aux commerçants de proximité de profiter du savoir-faire d’experts numériques afin de mettre en place les outils nécessaires pour assurer une continuité de leur activité. Ils pourront notamment profiter d’un coaching personnalisé afin d’établir un diagnostic de leurs outils numériques. Des formations sur les métiers du digital leurs seront proposées afin de simplifier la prise en main des outils du numérique.

« Ma vitrine en ligne » semble être un dispositif indispensable quand on sait que seulement 32 % des très petites entreprises françaises possèdent un site web aujourd’hui. Les mesures de confinement en France font beaucoup de mal aux commerçants de proximité. La France tente néanmoins trouver un juste équilibre entre les géants du web qui profitent de cette période et les « petits commerçants ». Bruno Le Maire et Roselyne Bachelot ont par exemple proposé le 5 novembre aux librairies de rembourser leurs frais postaux pour rétablir une certaine équité.

Objectif : maintenir une activité suffisante pour tenir

Dans ce contexte de crise sanitaire et économique, l’e-commerce s’impose comme un canal de vente principal et les commerçants de proximité doivent absolument prendre ce virage pour ne pas risquer leur survie. Concrètement, grâce à « Ma vitrine en ligne » les commerçants vont pouvoir prendre contact avec des experts qui vont développer leur présence sur Google. Ils se verront aussi proposer des services comme le click & collect qui doivent leur permettre de maintenir une activité suffisante pour tenir.

Jean-Claude Delorme, Président de la FFAC, explique que : « la crise sanitaire que nous connaissons aujourd’hui a démontré plus que jamais la nécessité pour nos commerçants d’être présents sur le Web. Avec ce programme ambitieux soutenu activement par Google, la Fédération Française des Associations de Commerçants souhaite accompagner le plus grand nombre de commerçants et d’artisans français dans leur nécessaire démarche de digitalisation et leur stratégie omnicanale ».

Google n’est pas le premier membre des GAFA à venir « en aide » à l’économie française, Amazon a développé une section entièrement dédiée aux produits français sur sa plateforme. Pour montrer son soutien aux commerçants, le gouvernement a appelé les Français à consommer des produits originaires de l’hexagone, si possible en passant par d’autres plateformes qu’Amazon. En réponse, Jeff Bezos a dévoilé une boutique de produits « made in France » sur son site.