Snapchat aurait posé son dévolu sur une société israélienne, Voca.ai experte en IA vocales pour les services d’assistances clientèle, selon les informations de TechCrunch publiée le 11 novembre. Une acquisition qui semble plutôt tournée vers le service aux entreprises, en demande de solutions technologiques en cette période de pandémie mondiale.

Voca.ai, un assistant vocal destinée aux entreprises

Snapchat a décidé de mettre la main au portefeuille pour acquérir Voca.ai, une start-up fondée en 2016 en Israël, avec des bureaux à New York, pour 120 millions de dollars. Selon les informations de TechCrunch qui restent sujet à caution, 70 millions devraient être versés en liquide et 50 millions en actions, les 40 employés de Voca.ai rejoindraient Snapchat. Ni le réseau social américain ni la start-up n’ont souhaité s’exprimer ou confirmer ce rachat rapporté dans un premier temps par un média israélien, Calcalist.

Voca.ai est spécialisée dans la conception d’assistants vocaux utilisant la technologie de l’intelligence artificielle. Ses logiciels fonctionnent à l’image d’une gare de triage, l’assistant vocal répartit les consommateurs vers des bots ou des opérateurs humains selon la complexité de leurs demandes.

Le pari de la start-up est de développer un des assistants vocaux suffisamment performants pour que la personne au bout du fil ne devine pas qu’elle a affaire à un bot. Sur son site Voca.ai explique que « 7 clients sur 10 préfèrent encore parler avec un humain ».

La start-up, qui a levé 6 millions de dollars en octobre 2019, revendique 2 millions d’appels et/ou de conversations par mois dans divers secteurs : la banque, les télécommunications, les assurances, les services juridiques. Parmi les clients connus de Voca.ai, nous pouvons citer Toshiba, Amdocs, FirstClass Capital, Boost Health Insurance.

Comment Snapchat compte utiliser la technologie de la start-up ?

Avec cette acquisition le réseau social Snapchat en pleine forme avec ses 249 millions d’utilisateurs actifs quotidiens semble se tourner vers des services destinés aux professionnels. La période de pandémie mondiale et les protocoles sanitaires qui les accompagnent rendent difficile pour les entreprises les contacts physiques avec leurs clients. En conséquence les appels aux services clients se démultiplient jusqu’à les déborder.

Snapchat pourrait également utiliser la technologie de Voca.ai pour améliorer ses propres interfaces de commandes vocales et ainsi compléter ses compétences en IA, jusque-là très concentrer dans le domaine de la vision par ordinateurs. Pour l’heure il ne s’agit que de spéculations sur une acquisition qui n’est pas encore confirmée, mais la façon dont Snapchat pourrait utiliser les capacités de la start-up à l’avenir sera à surveiller de près