Des chercheurs de Google ont mis au point un système basé sur le machine learning capable d’extraire n’importe quel son dans un enregistrement audio brouillé ou bruyant. Baptisé SoundFilter, le dispositif n’a besoin que d’un échantillon très court pour parvenir à son objectif.

Machine learning

Les scientifiques ont décrit leur recherche dans un papier baptisé « Filtrage audio conditionnel en une fois des sons arbitraires » et publié sur la plateforme d’archive ouverte arXiv. SoundFilter reçoit le mélange audio à filtrer avec un exemple du type de son qu’il doit extraire. Pour réaliser cela, il s’y prend en une seule fois. Il exploite ainsi un réseau neuronal artificiel onde à onde, ce dernier pouvant être entraîné grâce à des échantillons audio.

Pour l’extraction du son souhaité, « un codeur conditionnel prend le son conditionné et calcule l'intégration correspondante (c'est-à-dire la représentation numérique), tandis qu'un générateur conditionné prend le mélange audio et l'intégration conditionnée comme entrée et produit la sortie filtrée. Le système suppose que la collection audio originale se compose de nombreux clips de quelques secondes qui contiennent le même type de son pendant toute la durée », explique le média spécialisé VentureBeat.

Après leurs nombreux tests, les chercheurs ont affirmé être parvenus à extraire les voix de plusieurs locuteurs, les différents sons dans des mélanges de sons, ainsi que des locuteurs et des sons individuels dans des mélanges des deux types de contenu.

Les chercheurs veulent encore développer leur technologie

Ce système, capable d’extraire, mais aussi d’éliminer tous types de sons, pourrait être d’une grande utilité dans différents domaines, et pourrait également servir à créer toute une gamme de nouvelles technologies, estiment les chercheurs. « Notre travail pourrait être étendu en explorant comment utiliser l'intégration apprise dans le cadre de SoundFilter comme représentation pour un classificateur d'événements audio », ont-ils écrit dans leur article. « De plus, il serait intéressant d'étendre notre approche d'une seule prise à plusieurs prises », ont-il continué.

Si Google est majoritairement connu pour son moteur de recherche ou son système d’exploitation Android, la firme de Mountain View réalise également de nombreuses recherches, notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle. Elle a ainsi créé une IA capable de détecter le cancer du poumon, et une autre très douée dans les jeux vidéo.