Ringard pour certains, obsolète pour d’autres, le communiqué de presse reste aujourd’hui pour les entreprises l’un des moyens phares de communiquer sur un événement, un lancement de produit ou encore une levée de fonds auprès des journalistes. Pour mieux le cerner et en comprendre les usages, Cision propose son rapport 2020 présentant les usages du communiqué de presse.

COVID-19 et communiqué de presse, quelle incidence ?

Cision est un acteur incontournable et mondial pour les entreprises avec sa suite logicielle offrant des outils de relations medias, de veille medias et ses services d’études medias.

Pour réaliser ce rapport, plus de 100 000 communiqués de presse ont été analysés entre Juin 2019 et Juin 2020. Une période intéressante, qui prend en compte la crise mondiale de la COVID-19, qui a eu un impact conséquent sur tous les métiers de la communication.

Sans surprise, entre février et avril, le nombre de communiqués envoyés sur la thématique de la COVID-19 a augmenté. Une donnée peu surprenante, car les employés comme les clients attendaient de voir les actions des marques pendant la crise.

étude des communiqués de presse pendant le covid-19

En avançant dans le temps, c’est-à-dire sur la période mars/juin, les thématiques des communiqués de presse ont évolué. Ils étaient ainsi moins nombreux à parler d’événements à venir (en comparaison avec 2019) et plus nombreux à parler de sécurité publique ou encore la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Le communiqué de presse est ainsi révélateur, dans son utilisation, de l’évolution dans les thématiques, les approches ou encore le ton, de la communication des marques en 2020. Exit donc l’information pratique dans cette période si particulière, les marques et leurs valeurs, leur engagement et leur inscription dans leur environnement économique et sociétal ont été remis au centre de la communication.

TÉLÉCHARGER L’ÉTUDE

Un rapport qui fait la part belle aux bonnes pratiques

Quand envoyer un communiqué de presse ?

C’est un peu la question que tout le monde se pose. À cette dernière il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse, mais une certaine tendance. De manière générale, les communiqués de presse sont envoyés du lundi au jeudi, à 8h du matin. Cela ne veut pas dire que c’est le bon horaire ! Il est donc intéressant de se démarquer en envoyant un communiqué à un autre horaire,10h17 par exemple, l’idée est d’éviter les heures de pointe dans les boîtes de réception des journalistes !

Les détails à connaître sur l’envoi d’un communiqué de presse

Au moment de rédiger votre communiqué de presse, il est important de se mettre à la place du lecteur. Ce dernier lira le CP sur mobile, ordinateur ou tablette. Il faut donc que le contenu soit adapté à chaque appareil. Par ailleurs, l’ajout de plusieurs images permet de maximiser l’engagement avec le CP, comme le souligne l’étude de Cision. Par ailleurs, le temps moyen passé à lire un communiqué de presse est de 3 minutes et 39 secondes. Inutile donc de se lancer sur un CP à rallonge. Le minimum ? La majorité des CP comprennent au moins 400 mots.

Que faut-il vérifier avant l’envoi?

Au sein de Cision, une équipe éditoriale est chargé de la relecture des communiqués des clients, afin de garantir la qualité et l’exactitude de la diffusion. Parmi les erreurs les plus fréquentes décelées, on retrouve : des problèmes de liens hypertextes ou encore des fautes d’orthographe (40 000 ont été relevées)…

Pour découvrir les autres erreurs, la longueur moyenne d’un CP, la bonne longueur d’un titre ou encore les verbes d’actions à inclure, téléchargez le rapport 2020 de Cision sur l’usage du communiqué de presse.

TÉLÉCHARGER L’ÉTUDE