Amazon, et notamment sa branche cloud AWS, continue ses investissements en Inde, un marché à très fort potentiel. Un datacenter doit être installé dans la région de Telangana, en Inde, pour une somme globale de 2,8 milliards de dollars, selon une déclaration d’un ministre de la région le 6 novembre.

AWS conforte sa place de numéro un du cloud sur le marché indien

2,8 milliards, c’est la somme que compte investir AWS (Amazon Web Services), la branche Cloud d’Amazon, pour installer un datacenter dans la région de Telangana, en Inde. C’est le deuxième datacenter de l’entreprise américaine dans la région et sa capitale Hyderabad connue pour être un centre technologique majeur du pays, selon TechCrunch.

Dans la même catégorie

Amazon a confirmé sa volonté d’installer un ou plusieurs datacenters dans la région de Telangana, la 2ème  région du pays en termes d’infrastructures siglées Amazon, d’ici mi-2022. C’est T. Rama Rao, ministre des Technologies de l'information de Telangana qui a confirmé le communiqué d’Amazon, ajoutant que l’investissement était de 2,8 milliards de dollars.

Selon Jayanth Kolla, cité par TechCrunch, ce nouveau datacenter permettra à Amazon de se conformer à la volonté de l’Inde de localiser les données du pays au sein de ses frontières. L’infrastructure à venir permettra à l’entreprise de Jeff Bezos de confirmer sa place de leader sur le marché du Cloud en Inde. Le marché pourrait représenter 7 milliards de dollars en 2024, selon la société d’étude de marché IDC.

Dans le communiqué d’Amazon, Peter DeSantis vice-président senior de l'infrastructure mondiale et du support client d’AWS, a expliqué « Les entreprises en Inde adoptent le cloud computing pour réduire les coûts, accroître leur agilité et permettre une innovation rapide afin de répondre aux besoins de milliards de clients en Inde et à l'étranger ».

L’Inde, un marché énorme à conquérir

En 2020 Amazon a investi plus de 6 milliards de dollars en Inde, un pays qui selon certaines estimations pourrait représenter 20% de la croissance de la multinationale d’ici 5 ans. L’Inde, plus grande démocratie du monde en terme démographique, a lancé un vaste plan en 2020 pour connecter l’ensemble de ses citoyens à internet. Une incroyable opportunité pour les GAFAM, qui pourrait ainsi s’étendre sur un des marchés les plus vastes du monde après la Chine, qui leur est fermé pour la plupart.

Ces derniers ne s’y trompe pas, Facebook mise déjà sur l’e-commerce indien avec des investissements de plusieurs milliards de dollars et Google a annoncé un plan d’investissements de 10 milliards sur plusieurs années dans le pays. Avec ce nouvel investissement d’Amazon, l’Inde s’affirme plus que jamais comme le marché le plus prometteur des géants de la Tech américains.