Dans un billet de blog publié le 4 novembre 2020, Google a dévoilé DocAI, un nouvel outil destiné à traiter les documents de manière beaucoup plus rapide et efficace. La firme de Mountain View estime qu’il sera très utile pour de nombreuses entreprises.

Le traitement de document : une immense perte de temps pour les entreprises

Tournant sur le Google Cloud, DocAI vise à automatiser le traitement de documents en tous genres via une interface de programmation d’application (API). Doté d’un analyseur de formulaires, de la reconnaissance optique de caractères et d’un séparateur de documents, l’outil se base également sur le machine learning (apprentissage automatique) pour extraire des données de manière simplifiée.

Grâce à son système d’analyse, DocAI peut rapidement identifier, entre autres, les adresses, les signatures, les numéros de comptes, les noms des fournisseurs ou encore les conditions d’un paiement, puis les extraire et même les classer. Dans son billet de blog, Google explique :

« Nous pensons que toute entreprise qui doit extraire manuellement des données de documents complexes à grande échelle peut grandement bénéficier de Google Cloud AI. La transformation de documents en données structurées augmente la vitesse de prise de décision des entreprises, libérant ainsi une valeur commerciale mesurable et contribuant à développer une meilleure expérience pour les clients ».

En effet, VentureBeat rapporte que les entreprises dépensent environ 29 dollars pour le simple stockage et la simplification d’un seul document. L’ensemble des tâches liées aux documents fait perdre, en moyenne, près de 21,3% de productivité, tandis que les entreprises américaines gaspillent collectivement 8 milliards de dollars par an pour la gestion de la paperasse. Une fintech belge baptisée Unifiedpost a testé DocAI et le résultat est sans appel : sa précision de saisie de données a augmenté de 250%.

Simple et efficace

Pour utiliser DocAI, il suffit de créer un ou plusieurs processeurs de documents qui seront ensuite intégrés à un tableau de bord unifié. Il faut ensuite y faire glisser un document pour que l’outil classifie et extrait les données souhaitées. S’il constitue déjà un gain de temps considérable
pour les professionnels exerçant dans des domaines divers, DocAI va encore être amélioré, promet Google :

« Nous travaillons sur des capacités supplémentaires pour la plateforme DocAI afin d’accroître rapidement ses capacités de base et la prise en charge d’analyseurs supplémentaires. Tous ses analyseurs spécialisés sont créés et réglés pour atteindre une précision inégalée dans l’industrie, aidant ainsi les entreprises à exploiter en toute confiance les informations contenues dans les documents grâce à l’apprentissage automatique. Les analyseurs généraux tels que l’OCR (reconnaissance optique de caractères), l’analyseur de formulaires et le séparateur de documents sont accessibles au public ».

La firme de Mountain View vous propose, par ailleurs, d’essayer son nouvel outil gratuitement.