Selon le Wall Street Journal, Walmart a décidé de mettre un terme à sa collaboration avec Bossa Nova Robotics. De ce fait, tous les robots qui assistent le personnel humain dans près de 500 magasins à travers les États-Unis vont être mis aux oubliettes.

Une collaboration pourtant bien partie

Introduits au début de l’année 2018 par le géant du retail, ces robots se chargent de tâches redondantes comme le rangement de produits mal placés, l’identification de ruptures de stock ou encore la détection des étiquettes erronées ou manquantes. Il semblait que ce partenariat était satisfaisant pour Walmart : au mois de janvier 2020, l’entreprise a déclaré que le déploiement des robots serait encore étendu et qu’ils seraient présents dans 1 000 de ses 4 700 magasins américains, permettant non seulement de réduire les coûts de main d’œuvre, mais également d’augmenter les ventes en vérifiant constamment l’état des rayons.

La pandémie de Covid-19, et son bouleversement du comportement des consommateurs, est néanmoins passée par là. Alors que les commandes en ligne ont explosé pendant la période de confinement, Walmart a réalisé que des solutions plus simples et plus abordables étaient disponibles. Avec plus d’employés disponibles dans ses rayons, la firme a logiquement moins besoin de robots.

Ses revenus n’ont en outre pas réellement augmenté depuis que les machines ont rejoint ses équipes. Autre justification, toujours selon le Wall Street Journal : certains clients étaient réfractaires à l’idée de voir des sortes de R2-D2 géants à leurs côtés pendant qu’ils faisaient leurs courses.

Walmart ne met pas la technologie de côté

De son côté, Bossa Nova Robotics a licencié près de 50% de son personnel après que le contrat avec Walmart ait été rompu. L’entreprise, installée dans la Silicon Valley, semble elle aussi affectée par la crise liée à la pandémie et souhaite désormais s’orienter vers de nouveaux clients et solutions logiciel.

Walmart ne va pas mettre la technologie de côté pour autant, le géant américain continue par exemple d’utiliser des robots pour le nettoyage ainsi que des caisses automatiques. « Nous avons beaucoup appris sur la façon dont la technologie peut aider les employés, faciliter le travail et offrir une meilleure expérience aux clients. Nous continuerons à tester de nouvelles technologies et à investir dans nos propres processus et applications afin de mieux comprendre et suivre nos stocks et faciliter l’acheminement des produits vers nos rayons aussi rapidement que possible », a déclaré une porte-parole de la firme.