Le Premier ministre, Jean Castex, avait profité de son 100eme jour à la tête du gouvernement pour présenter la nouvelle version améliorée de StopCovid, TousAntiCovid, qui permet à son utilisateur d’être alerté lorsqu’il a été en contact pendant plus de quinze minutes avec quelqu’un ayant contracté la Covid-19. L’application sortie le 22 octobre 2020 s’est refait une beauté avec une fonctionnalité déployée le mardi 3 novembre 2020, qui permettra de gagner un temps considérable : le remplissage automatique des attestations.

Capture d'écran de l'application TousAntiCovid qui rempli une attestation rapidement.

Capture d’écran de l’application TousAntiCovid qui rempli une attestation rapidement. Capture d’écran : Igen.fr

Il y a encore quelques jours, il fallait remplir son attestation de sortie sur le site du Ministère de l’Intérieur. Aujourd’hui, l’attestation est générée automatiquement sur l’application TousAntiCovid avec les informations que vous aurez pré-remplies, sans connexion nécessaire, de quoi attirer un grand nombre de personnes qui ne souhaitent plus perdre de temps. Il n’y aura qu’à simplement compléter l’heure et la date de sortie, ainsi que le motif du déplacement. Le Secrétaire d’État à la Transition numérique, Cédric O, a toutefois tenu à rassurer les Français : “Les données personnelles sont exclusivement stockées dans votre téléphone, utilisées pour générer l’attestation (…) Vous pouvez supprimer ces données à tout moment dans la section Paramètres”.

7 millions de Français ont téléchargé l’application

À l’heure actuelle, l’application de traçage a été téléchargée par 7 millions de Français, soit 1 sur 10. Une hausse, certes, mais toujours insuffisante si l’on se compare à nos voisins Anglais ou Allemands, qui avoisinent les 20 millions de téléchargements. Pour le cas de la France, le secrétaire d’État vise entre 15 et 20 millions de téléchargements le plus rapidement possible pour que cette application soit vraiment utile “particulièrement dans les lieux publics où on reste longtemps”.

Cette nouvelle mouture a aussi permis de repérer plus aisément les cas contacts puisque 4 200 personnes ont été identifiées, contre seulement 800 avec l’ancienne application StopCovid. De plus, 30 000 Français se sont déclarés porteurs du virus via l’application, se réjouit Cédric O, qui ressent “un mouvement de soutien qui est plus fort”.