Seulement quelques jours après la nouvelle version de Google Analytics, Microsoft dévoile Clarity, un outil gratuit destiné à analyser le trafic d’un site Internet de manière innovante tout en respectant la vie privée des utilisateurs.

Clarity va « aider les gestionnaires de sites web à améliorer leur expérience en comprenant mieux le comportement de ses visiteurs », écrit la firme de Redmond dans un billet de blog. L’outil a été pensé pour être utilisé par n’importe qui, il est donc très intuitif et ne nécessite pas un niveau très poussé pour le comprendre et le manipuler. En accord avec le RGPD (Règlement général sur la protection des données), Clarity respecte la sécurité des données des utilisateurs.

La plateforme permet de « prendre des décisions éclairées sur les modifications à apporter à votre site web en utilisant des preuves réelles ». Microsoft assure en outre que son utilisation ne ralentira pas votre page Internet, que vous ayez un ou 1 million de visiteurs quotidiens. Clarity se base sur trois outils bien distincts pour accompagner les détenteurs de sites web.

L'outil Insights Dashboard de Clarity, avec de nombreuses infographies sur le trafic d'un site Internet.

© Microsoft

Insights Dashboard

Le premier est probablement le plus « classique ». Insights Dashboard fournit des données métriques pour analyser le trafic sur la page :

« D’un seul coup d’œil, vous pourrez voir combien d’utilisateurs cliquent sur des liens inexistants ou combien de personnes font défiler une page à la recherche de quelque chose qu’elles ne peuvent pas trouver facilement. Vous pouvez également voir combien d’erreurs javascript se produisent simultanément chez vos clients ou combien de temps l’utilisateur moyen passe à naviguer sur votre site ».

Il est doté de filtres de sessions pour vous aider à mieux approfondir certains comportements d’utilisateurs.

L'outil Session Playback de Clarity.

© Microsoft

Session Playback

S’appuyant sur le machine learning, cet outil permet de rejouer la session d’un utilisateur. Vous pouvez ainsi voir quel support il utilise, le temps passé sur telle ou telle page, les scrolls, les retours rapides, etc. Microsoft a par ailleurs ajouté des types de comportement à analyser afin de mieux déterminer les points forts et les points faibles du site. Par exemple, il est possible de voir les « rage clicks », les « death clicks » ou encore « l’excessive scrolling ».

Le premier correspond aux internautes cliquant plusieurs fois à un endroit en pensant que cela le mènera quelque part, le second aux clics qui ne mènent nulle part et le dernier fait référence aux scrolls inutiles sur la page, pouvant entraîner un utilisateur à la quitter.

Une cartographie des éléments d'une page Web qui attirent le plus et le moins l'attention.

© Microsoft

Heatmaps

L’outil Heatmaps propose des cartes thermiques mettant en avant les emplacements du sites les plus populaires et inversement. Il analyse les clics et les scrolls : la couleur rouge montre les endroits qui attirent le plus d’attention, et le bleu ceux qui sont ignorés. Microsoft explique en quoi Heatmaps permet de perfectionner sa page web :

« Les cartes cliquables vous indiquent le contenu des pages du site web avec lequel les utilisateurs interagissent le plus. Les zones marquées en rouge ont la plus grande fréquence de clics et sont généralement centrées sur des points de convergence. Elles doivent s’aligner sur les parties de votre site sur lesquelles vous voulez que les utilisateurs cliquent et, si ce n’est pas le cas, vous devez envisager de modifier votre page pour les aligner ».

Si Clarity vous intéresse, vous pouvez d’ores et déjà vous en servir en vous rendant sur le site de Microsoft.