C’est au tour d’Apple de dévoiler son chiffre d’affaires pour le quatrième trimestre (Q4) de l’année fiscale 2020, et il contient de très bonnes surprises.

Les effets du coronavirus ?

Au total, la marque à la pomme a généré 64,7 milliards de dollars de revenus sur la période de juillet à septembre 2020. Ces gains ont largement été influencés par la pandémie de Covid-19 avec un trimestre record pour les Mac, dont les ventes ont atteint les 9 milliards de dollars. Les iPad ont eux aussi bien performé avec une augmentation de 46% des ventes par rapport à la même période en 2019. Apple a en effet sorti plusieurs itérations de sa tablette cette année, avec notamment de nouveaux iPad Pro et iPad Air.

Les services de la firme de Cupertino, comprenant entre autres Apple TV+, Apple Music, Apple Arcade ou encore Apple Card, atteignent également des sommets. L’année dernière déjà, ils avaient généré 12,5 milliards de dollars, ils sont désormais de 14,5 milliards de dollars au Q4 2020, et établissent un nouveau record pour Apple. Cette tendance pourrait bien s’améliorer à l’avenir, avec la sortie imminente du bundle annoncé lors de la keynote du mois de septembre.

« Apple a clôturé un exercice financier défini par l’innovation face à l’adversité avec un sommet en septembre, mené par des records de tous les temps pour Mac et Services. Malgré les effets continus du Covid-19, Apple vit de la période de lancement de ses produits la plus prolifique jamais enregistrée, et la réaction précoce à tous nos nouveaux produits, en particulier à notre première gamme d’iPhone 5G, a été extrêmement positive. De l’apprentissage à distance au bureau à domicile, les produits Apple ont été une fenêtre sur le monde pour les utilisateurs alors que la pandémie se poursuit, et nos équipes ont répondu aux besoins de ce moment avec créativité, passion et le genre de grandes idées que seule Apple peut offrir », a déclaré Tim Cook, le PDG de la marque à la pomme.

Les ventes d’iPhone 12 pas comptabilisées

Le Q4 2020 d’Apple ne comprend toutefois pas les ventes d’iPhone 12, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max, la nouvelle génération de smartphones de la firme. Affectée par la pandémie, leur production a en effet pris un peu de retard, ils ont donc été commercialisés plus tard que les autres années.

Apple n’a pas donné ses prévisions pour le prochain trimestre à cause de l’incertitude causée par la crise de Covid-19. Elle prévoit néanmoins de nouveaux produits très intéressants puisque les prochains Mac devraient être dotés de processeurs ARM, une puce made in Apple qui mettrait fin à la dépendance de l’entreprise à Intel.