Il y a quelques jours seulement, Pinterest lançait de nouveaux outils dédiés aux commerçants. La plateforme sociale semble miser sur la tendance du moment. En effet, avec les périodes de confinement dues à la pandémie de Covid-19, l’activité de Pinterest a fortement évolué. L’engagement est devenu plus important et forcément, ses revenus se sont accrus.

Le boycott de Facebook par les annonceurs a-t-il avantagé Pinterest ?

Pinterest a déclaré que ses revenus du troisième trimestre de cette année avaient augmenté de 58% par rapport à ceux de 2019. Ils ont ainsi atteint 443 millions de dollars, contre une prévision initialement estimée à 383 millions de dollars.

Dans les faits, Pinterest estime que cette progression en termes de revenus a été aidée par Facebook. Selon la plateforme sociale, le boycott de Facebook par les annonceurs lui a également profité. Sur le trimestre, Pinterest précise avoir atteint 442 millions d’utilisateurs, soit une hausse mensuelle de 37%.

Cette hausse d’activité est profitable à la plateforme sociale qui s’est efforcée, ces derniers mois, à proposer de nouvelles possibilités à ses utilisateurs, comme l’introduction d’un format story, ou encore l’inclusion dans le domaine de la beauté. Cela, d’autant plus que Pinterest semblait en difficulté auparavant. Lancée en 2010, la société cumule aujourd’hui plus de 2 400 employés dans le monde entier, mais a vu son image entachée ces derniers mois par des soucis internes, face à d’anciens employés, et une image manquant de modernité.

La pandémie profite à certaines plateforme plus qu’à d’autres

Alors que le bilan annuel de Pinterest est positif, il a permis à ses actions de décoller de 28%. Le réseau social dédié au partage d’images n’est pas le seul à avoir vu son augmenter en partie grâce à la pandémie. La semaine passée, Snapchat déclarait lui aussi un trimestre avec d’excellents résultats.

Reste maintenant à découvrir quels seront les résultats des autres réseaux sociaux eux aussi très sollicités pendant le confinement.