Amazon vient enfin de lancer son magasin en ligne en Suède, amazon.se. Le géant du eCommerce a toutefois fait deux énormes boulettes qui n’ont pas manqué de susciter les moqueries des utilisateurs suédois.

Amazon se lance en Scandinavie

Jusqu’alors, les Suédois devaient passer par les services d’Amazon via le Royaume-Uni ou l’Allemagne, entraînant parfois des frais de livraison élevés. C’est désormais chose ancienne avec le lancement de la plateforme dans le pays, qui devient le premier de Scandinavie à accueillir un magasin Amazon en ligne.

Avec cette démarche, la firme de Jeff Bezos souhaite mieux s’implémenter en Europe. La Suède devient ainsi le septième pays du Vieux Continent à disposer de sa propre plateforme Amazon après le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France, l’Espagne, l’Italie et les Pays-Bas depuis six mois.

Amazon.se dispose d’ores et déjà de plus de 150 millions d'articles, dont des dizaines de milliers issus d’entreprises suédoises. En outre, la plateforme propose une livraison gratuite pour les commandes de plus de 229 couronnes suédoises (22€), et espère ainsi attirer les habitants du pays scandinave… Mais deux erreurs importantes viennent gâcher la fête.

Oups…

Amazon a en effet signé une étourderie magistrale en confondant les drapeaux argentin et suédois dans la section « choisissez votre localisation ». La plateforme a par ailleurs traduit automatiquement les descriptions des produits, entraînant des phrases très cocasses et parfois même offensantes pour les Suédois. Par exemple, un puzzle pour les enfants y était décrit comme possédant « des motifs de fleurs d’agression sexuelle ».

« Des applaudissements pour tous ceux qui, chez Amazon, ont participé à la décision géniale de faire une traduction automatique pour plus de 95% du site à partir d'une langue que la plupart des gens en Suède peuvent comprendre, au moins assez bien pour comprendre les descriptions des produits », a écrit un internaute sur Twitter. De son côté, l’entreprise a assuré qu’elle allait régler le problème, et a demandé aux Suédois de signaler le moindre souci sur la page.

Malgré ces petits couacs, Amazon va devenir une nouvelle plateforme permettant aux commerces suédois de vendre leur produit, la Suède devenant le 17ème pays au monde à accueillir un magasin Amazon.